Paris surclasse Strasbourg en Betclic Elite, Limoges qualifié pour la Leaders Cup

Tyrone Wallace a été le meilleur marqueur parisien dimanche. (A. Réau/L'Équipe)

Strasbourg s'est lourdement incliné à Paris dimanche (115-84) et laisse Limoges se qualifier pour la Leaders Cup. Blois a mis un terme à huit revers d'affilée face à Pau (107-93).

Strasbourg n'a jamais été dans la course. Alors que la défaite de Limoges samedi face à Nanterre (93-105) laissait une chance à l'équipe alsacienne de coiffer le CSP sur le fil pour arracher la dernière place qualificative à la Leaders Cup (17-19 février à Saint-Chamond, Loire, avec les huit premières équipes de la phase aller de Betclic Elite), la SIG a rapidement compris dimanche à Paris qu'elle n'y parviendrait pas.

Elle devait en effet s'imposer d'au moins dix-huit points dans la capitale pour passer devant Limoges à la différence de points marqués-concédés après la 17e journée. Mais elle était menée de... vingt-et-une unités après dix-huit minutes de jeu (53-32).

lire aussi : Betclic Elite : les résultats de la 17e journée

La barre devenait bien trop haute face à des Parisiens intenables en attaque. La SIG, qui restait sur sept victoires en huit matches depuis l'arrivée de l'entraîneur italien Luca Bianchi, n'a pas abdiqué néanmoins et est revenue sous les dix points d'écart après la pause (55-48).

Avant de reprendre un éclat dans le troisième quart et de sombrer dans le quatrième (115-84 au final) face à la meilleure attaque du pays qui a encore passé les 100 points marqués pour égaler le meilleur total de la saison (115) qu'elle détenait depuis le succès à Roanne (115-110) le 20 novembre.

lire aussi : Le classement de Betclic Elite

Tyrone Wallace a inscrit 31 points à 11 sur 17 aux tirs et cinq autres joueurs ont passé la barre des dix points pour une équipe qui a signé une quatrième victoire d'affilée et est en pleine remontée après un début de saison chaotique.

La dernière rencontre de la phase aller lundi entre l'Asvel et Le Mans ne changera rien au classement des huit premiers qualifiés pour la Leaders Cup, dont le tirage au sort aura lieu mardi 24 janvier en direct sur la chaîne L'Equipe avec deux chapeaux pour les quarts de finale, l'un comprenant les quatre premiers du classement (Monaco, Cholet, Boulogne-Levallois, Dijon) et l'autre, les quatre suivants (Asvel, Le Mans, Bourg et Limoges).

Blois éparpille PauComme Paris, Blois a été étincelant en attaque dimanche à domicile face à Pau-Lacq-Orthez (107-93). Le promu qui était sous pression après huit défaites d'affilée, et même dix en onze matches, a inscrit 42 points dans le seul troisième quart-temps en s'appuyant sur une adresse à trois points exceptionnelle (17 sur 30), notamment celle de l'ailier Paul Rigot, auteur de son record de points dans l'élite (24 à 5 sur 6 trois points), dont 21 en sept minutes entre le deuxième et le troisième quart.

Blois, qui a enregistré de bons débuts de sa recrue Robert Johnson (14 points) n'avait plus gagné depuis le 4 novembre 2022 et remonte à la hauteur de sa victime au classement.