Pas de vainqueur ni de but entre le Borussia Dortmund et le Barça


LIGUE DES CHAMPIONS - À l’issue d’un choc globalement décevant, le Borussia Dortmund et le Barça n’ont pas réussi à se départager, mardi soir, au Signal Iduna Park, lors de la première journée du groupe F (0-0). Les Allemands peuvent nourrir de sacrés regrets car ils ont eu les meilleures occasions du match. Reus a raté un penalty et Brandt a frappé sur la barre.

Le capitaine du BVB a mangé la feuille face au Barça...
Le capitaine du BVB a mangé la feuille face au Barça...
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce



Dans un groupe aussi âpre que le groupe F, avec 2 fauteuils pour 3 (Inter Milan, Barça, Borussia Dortmund), tous les points vont avoir de l'importance. Ce n'est pas les Blaugranas qui diront le contraire. Dévorés mardi soir en 2e période par Dortmund, les Catalans sont finalement repartis d'Allemagne avec une petite unité inespérée.

Sans idée offensive - Griezmann a joué beaucoup trop bas et Messi n'a fait son retour que lors de la dernière demi-heure - le FCB n'a jamais réussi à inquiéter la défense du BVB, emmenée par un Hummels impérial. Au contraire, les meilleures occasions de la rencontre ont été pour les hommes de Favre, impressionnants en contre.

Dans tous les bons coups, mais beaucoup trop maladroit, le capitaine allemand Marco Reus a tout raté. D'abord son face à face avec Ter Stegen (25e), puis un penalty obtenu par Sancho, fauché par Semedo, et arrêté par son compatriote allemand (57e). L'ancien du Borussia Mönchengladbach a également vendangé 2 autres occasions dans le dernier quart d'heure (75e, 78e), tandis que Brandt a de son côté envoyé un missile sur la barre (77e).


Entre 2 équipes très offensives, la meilleure attaque d'Allemagne d'un côté, et la meilleure de Liga de l'autre, personne n'aurait parié un centime sur un match sans but. Et pourtant. C'est ça aussi la magie de la C1.


Les tops et les flops


Flop global pour le Barça, beaucoup trop décevant, à l’image d’un Grizou cantonné aux sombres tâches défensives. Semedo a pris l’eau sur son côté gauche. Mention très bien en revanche à Ter Stegen, infranchissable. Les Catalans peuvent le remercier car ils lui doivent ce point du nul. Pour son grand retour à la compétition après plusieurs mois d’absence, Messi a fait une entrée quelconque. Côté BVB, difficile de reprocher quoique ce soit à l’équipe de Favre, hormis le réalisme. Reus en a manqué cruellement mais il s’est démené comme un beau diable, tout comme Sancho et Alcacer, qui ont répété inlassablement les efforts. Deux joueurs ont crevé l’écran en défense : Guerreiro et Hummels.

À lire aussi