Ce qui se passe à Budapest, reste à Budapest

·1 min de lecture

Boglárka se sent bien mieux à l'intérieur. Bien qu'elle n'ait ôté ni son bob ni ses lunettes de soleil, cette septuagénaire a préféré se réfugier dans un bain à 34°C, à l'ombre des murs des célèbres thermes Széchenyi pour pouvoir barboter et discuter avec son amie. Elle a beau ne parler rien d'autre que cette drôle de langue hongroise, elle n'a pas de mal à se faire comprendre. Dehors : la chaleur est arasante mais surtout, une horde de Français semble lui avoir gâché son après-midi. Car dans ce temple du prélassement et de la quiétude, élevé au rang de tradition culturelle par les Budapestois, ce sont des dizaines de supporters qui ont décidé de faire un plouf avant de rejoindre le stade en soirée pour le match Portugal-France. Dans les bassins extérieurs, c'est une vraie fan zone qui s'improvise, en faisant fi du règlement intérieur.

Et pendant que certains se baquent avec leur maillot bleu plein de sueur et un gobelet de…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles