Patrick Etshimi, l’atout offensif de Chambly

Vincent Melosci
LeParisien.fr
Patrick Etshimi (29 ans), l’attaquant axial qui avait rejoint Laval (Nat.) au mercato hivernal, s’est engagé lundi pour un an avec Chambly

Patrick Etshimi, l’atout offensif de Chambly

Patrick Etshimi (29 ans), l’attaquant axial qui avait rejoint Laval (Nat.) au mercato hivernal, s’est engagé lundi pour un an avec Chambly

Après une saison 2017-2018 entamée avec le Paris FC (L2) et terminée à Laval (Nat.), l’attaquant axial s’est engagé avec Chambly, lundi.


Chambly était encore à la recherche d’un gros poisson offensif. Il l’a trouvé. Patrick Etshimi (29 ans), l’attaquant axial qui avait rejoint Laval (Nat.) au mercato hivernal, s’est engagé lundi pour un an avec le dernier demi-finaliste de la Coupe de France. « C’est un bon joueur de ce niveau, souligne l’entraîneur Bruno Luzi, et il a goûté un peu à la Ligue 2 la saison passée, il a même marqué. »

Si le natif de Kinshasa (République démocratique du Congo) a disputé à partir du 12 janvier les 14 derniers matchs de championnat avec Laval (11 fois titulaire) et inscrit trois buts, il avait entamé la saison au Paris FC (Ligue 2).


LIRE AUSSI > Non retenus au FC Chambly, ces footballeurs pointent au chômage

Ses 21 buts inscrits la saison précédente avec l’Entente Sannois Saint-Gratien et son statut de meilleur buteur de tous les groupes de CFA n’avaient en effet pas laissé les responsables du PFC insensibles. Mais la belle aventure en Ligue 2 n’avait duré que le temps des 4 premiers matchs pour Etshimi, auteur d’un but le 4 août lors de la victoire à Bourg-en-Bresse (1-2). Barré par Tchokounte (qui file mardi en Ligue 1 à Caen), il est ensuite sorti des plans de Fabien Mercadal et n’est plus réapparu, jusqu’au moment où il a préféré résilier son contrat pour rejoindre Laval. « Le coach a fait ses choix, après ça a été dur pour moi, confie Etshimi. Je ne voulais pas rester, ça me faisait mal au coeur. Je suis allé à Laval pour me vider la tête. Maintenant, c’est une autre saison. »

Une nouvelle aventure pour laquelle Etshimi s’est engagé très rapidement. « On s’est mis dessus dimanche matin, indique Bruno Luzi, ça a collé. Les deux parties étaient intéressées. C’est allé très vite. » « J’avais d’autres contacts, confie Patrick Etshimi. Cholet, Concarneau ou Sannois-Saint-Gratien avec qui je m’entraînais dernièrement. Mais je ne voulais (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Non retenus au FC Chambly, ces footballeurs pointent au chômage
Equitation : chez les Dufil, le dressage est une histoire de famille
Athlétisme : décevante 3e place pour Maëva Contion aux Championnats de France Élite
Cyclisme : Théo Nonnez se classe 7e au Grand prix de la ville de Nogent
Championnats de France d’athlétisme : Maëva Contion veut garder son titre

À lire aussi