Patsy Reddy nommée présidente de la Fédération néo-zélandaise

(J. Crombie/Inpho/Presse Sports)

Pour la première fois, une femme dirigera la Fédération néo-zélandaise. Patsy Reddy, 68 ans, ancienne gouverneure générale du pays, a été nommé mercredi.

La Fédération néo-zélandaise a désigné mercredi Patsy Reddy, l'ancienne gouverneure générale de la Nouvelle-Zélande, comme présidente. Elle devient ainsi la première femme à occuper ce poste dans les 130 ans d'histoire de la Fédération. « C'est un honneur absolu d'être élue au poste de présidente à un moment aussi crucial et passionnant pour le rugby (en Nouvelle-Zélande) », a déclaré Reddy, âgée de 68 ans.

lire aussi : La Fédération néo-zélandaise sanctionnée pour non-respect des règles de parité

Elle a été nommée lors d'une réunion à Auckland et prendra la relève de Stewart Mitchell, le président sortant, qui quittera ses fonctions, à la fin du mois de janvier. Reconnue pour sa longue carrière d'avocate en droit fiscal, Patsy Reddy a été nommée au conseil d'administration de la fédération en avril dernier, après avoir été de 2016 à 2021 gouverneure générale du pays (représentante honorifique de la souveraine Elisabeth II).

Le rugby féminin a le vent en poupe en Nouvelle-Zélande, notamment après la victoire des Black Ferns face à l'Angleterre (34-31) en finale de la Coupe du monde, le mois dernier - le sixième titre mondial des Néo-Zélandaises - dans le mythique Eden Park d'Auckland, archi-comble.