Pau Capell de retour au top sur le 50 km de l'UTCAM, Benoît Girondel assure sur le 125 km

Après une année 2021 marquée par les blessures, Pau Capell a remporté le 50 km de l'UTCAM ce week-end. (T. Schlegel/Buff)

L'ultra-traileur espagnol Pau Capell a remporté le 50 km de l'Ultra-trail Côte-d'Azur-Mercantour après une année 2021 marquée par les blessures. Le Français Benoît Girondel s'est lui imposé sur le 125 km avec plus d'une heure d'avance.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas pour Pau Capell. L'ultra-traileur espagnol a de nouveau signé une performance remarquable en remportant le 50 km de l'Ultra-Trail Côte-d'Azur-Mercantour ce dimanche, après une année 2021 marquée par les blessures.

lire aussi

Toute l'actualité de l'ultra-trail

Aligné sur le 50 km, Pau Capell a survolé la course. L'Espagnol a terminé en 6h45, 33 minutes devant son dauphin, le Français Thibault Athane (7h18). Le tracé était une boucle autour de Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), qui cumulait 3 400 mètres de dénivelé positif.

Début juin, le coureur avait déjà remporté le Black Mountain Trail, long de 55 km. Sur une plus longue distance, Pau Capell a aussi terminé deuxième de la Trans Gran Canaria (127 km) en mars. Le vainqueur de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc 2019 retrove une régularité qu'il avait perdue depuis deux ans. Mais ces performances ne sont qu'une préparation au grand défi de sa saison : il retrouvera fin août les pentes de l'UTMB, après un camp d'entraînement organisé sur place, à Chamonix.

Benoît Girondel facile sur le 125 km

Sur les 125 kilomètres de l'UTCAM (7 900 m D +), plus grande course de l'événement, c'est le Français Benoît Girondel qui s'impose, lui aussi avec une avance impressionnante. Le double vainqueur de la Diagonale des Fous (2017, 2018) a terminé en 17h9, plus d'une heure avant le deuxième, François Holzerny (18h17), et près de deux heures avant Nicolas Allemeersch, troisième (19h1). Partant de Monaco, le parcours faisait remonter les coureurs jusqu'à Saint-Martin-Vésubie, en suivant de nombreux cols.

Comme Paul Capell, Benoît Girondel devrai lui aussi consacrer la suite de son été à la préparation de l'UTMB. L'année dernière, il a signé son premier podium à l'événement en terminant deuxième du TDS (Sur les traces des ducs de Savoie), réputée comme la course la plus technique de l'UTMB (145 km et 9 100 m D +).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles