Paul Barjon bien lancé dans le Wells Fargo Championship

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jason Day, en tête, n'a pas remporté le moindre tournoi du PGA Tour depuis 2018. (Andrew Wevers/Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Auteur d'une carte de 65 (-5), Paul Barjon pointe au 3e rang du Wells Fargo Championship (PGA Tour) après le premier tour. Le Français n'est qu'à deux coups de la tête détenue par l'Australien Jason Day.

Paul Barjon a idéalement lancé sa semaine au Wells Fargo Championship. L'actuel 173e de la FedExCup s'est offert un premier tour en forme de 65 (-5) pour pointer au 3e rang provisoire de cette épreuve du PGA Tour. Sa carte était même vierge du moindre bogey sur le tracé du TPC Potomac.

C'est surtout fers en mains que le Français a été redoutable puisqu'il a touché 17 greens en régulation malgré un driving moins incisif sur le papier du moins (50 % de fairways trouvés). Le Néo-Calédonien partage sa place sur le podium provisoire avec quatre autres joueurs dont Aaron Rai ou Matthew Wolff.

Jason Day mène la danse

Devant, c'est Jason Day qui fait course en tête. L'Australien, en quête d'un premier titre sur le PGA Tour depuis quatre ans, a pris la tête en rendant une carte de 63 (-7). Huit birdies contre un unique bogey et voilà l'ex n°1 mondial un coup devant l'Américain Joel Dahmen. Day, souvent dérangé par un dos douloureux ces dernières années, est à la recherche d'un 12e titre sur le PGA Tour.

Tenant du titre et quatre fois vainqueur en Majeur, Rory McIlroy a rendu une carte de 67, après avoir réalisé sept birdies et concédé deux bogeys et un double bogey.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles