Paul Breitner, 70 ans, der Emmerdeur der Nation

Mais comment diable les magnifiques Oranje de Johan Cruyff ont-ils pu perdre la finale de Coupe du monde 1974 qui leur était pourtant promise ? Tout simplement parce que l'Allemagne (la RFA, plutôt) pratiquait elle aussi le Football Total. Il n'était pas aussi élaboré et flamboyant que celui des Néerlandais mais il s'articulait sur un même 4-3-3 avec notamment deux défenseurs qui montaient créer le surnombre devant. Outre Franz Beckenbauer, libéro impérial, le latéral gauche et droitier Paul Breitner s'était déjà illustré avant la finale en investissant lui aussi le registre très batave du défenseur-attaquant. Avant son pénalty égalisateur face aux Oranje, c'est lui qui avait placé une mine sous la barre contre le Chili lors du premier match de la Mannschaft : "J'ai inscrit trois buts en 1974 et le plus important était certainement celui que j'ai marqué au premier tour contre le Chili à Berlin. Nous avons gagné 1-0 et c'est…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles