Paul Pogba répond sèchement à ses détracteurs

Alexandre Aflalo

Quand on est le joueur le plus cher de l'histoire, on ne peut pas s'étonner que les gens en attendent beaucoup de vous. Et "les gens", ça peut représenter un spectre assez large : coéquipiers, entraîneur, adversaires, journalistes et surtout supporters et amateurs de football, qui n'ont pas ménagé leurs critiques envers le milieu français depuis le début de la saison. 


« Les gens me prennent pour un attaquant »


Pas assez décisif au goût de beaucoup, beaucoup moins spectaculaire qu'avec la Juventus pour d'autres, Paul Pogba traverse sa saison sous une pluie de réprimandes. Des analyses sévères, et surtout injustifiées pour le joueur, qui s'est exprimé hier à ce sujet en conférence de presse : 

 "Je pense que les gens me regardent et me jugent, car je ne marque pas assez buts et de choses comme ça (...) Mais c'est le football. le transfert est une chose, le terrain en est une autre  ».


Pogba a notamment tordu le cou aux critiques en rappelant une chose, pourtant évidente mais que beaucoup oublient souvent : il n'est pas attaquant. Ce n'est donc pas son rôle, loin de là, de marquer 20 buts par saison dont la moitié sur des reprises de volée en pleine lucarne. 


"Je suis un milieu et les gens me prennent pour un attaquant. 'Il doit marquer des buts, faire ceci...' Je pense que la presse attend de moi que je sois un défenseur, un milieu et un attaquant. Mais je dois me concentrer sur mon job. Si je peux faire gagner l'équipe, je le fais.  "


Une saison si mauvaise que ça ?


Avec sept buts et cinq passe décisives jusque là cette saison (43 matchs toutes compétitions confondues), Pogba ne fait effectivement pas, sur le papier, une saison folle au niveau comptable. Mais peut-on vraiment cantonner  son influence à ces gestes décisifs ? 


Puisqu'on doit absolument chiffrer la saison de la Pioche, voilà quelques chiffres intéressants. Pogba est le deuxième joueur qui réussit le plus de passes en Premier League derrière Jordan Henderson, avec 85% de précision de passe sur la saison (73% par match en moyenne, 3e derrière Henderson et Herrera ) . On le trouve aussi dans le top 10 des joueurs avec le plus grand taux de tirs cadrés (41%, sur 87 tirs tentés). Il est également  le troisième joueur à subir le plus de fautes en Premier League (62 fautes subies), affiche le 8e meilleur total en terme de dribbles réussis (66%, 69 tentés) et un joli 58% de duels aériens remportés. 


Quant aux buts et aux passes décisives seules, Paulo nous avait effectivement habitués à un peu mieux ces trois dernières saisons en terme de passes décisives (15 la saison passée, 11 en 2014-2015 et 16 en 2013-2014 contre 4 cette saison) mais n'est pas si loin que ça de ses standards en terme de buts marqués (7 cette saison, 10 la saison dernière, 10 en 2014-2015 et 9 en 2013-2014). Encore un petit effort, et ça devrait rouler tout seul. N'oublions pas que la Premier League et la Serie A sont deux championnats bien différents. 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages