Pauline Ferrand-Prévôt championne du monde de VTT cross-country

Pauline Ferrand-Prévôt championne du monde de VTT cross-country

La Française Pauline Ferrand-Prévôt a décroché ce dimanche le titre mondial de VTT cross-country aux Gets, son quatrième dans cette discipline. Elle devance la Suissesse Jolanda Neff et l'Américaine Haley Batten. Loana Lecomte termine quatrième.

Pauline Ferrand-Prévôt rafle tout. Après son titre mondial vendredi en short-track, la Française a de nouveau triomphé dans l'épreuve cross-country cette fois dimanche aux Gets. Impressionnante de facilité, en tête du début à la fin, la Rémoise a écrasé la course pour rapidement être seule au monde. Victorieuse du maillot arc-en-ciel devant la Suissesse Jolanda Neff (+1'35'') et l'Américaine Haley Batten (+2'13''), elle remporte son quatrième titre dans cette spécialité. Loana Lecomte échoue au pied du podium (+3'27'').

voir aussi

Suivre l'après-course sur la chaîne L'Equipe

Une démonstration de force

Il y avait elle et les autres dimanche. En tête dès les premiers tours de roues, la trentenaire possédait déjà 22'' d'avance à la fin du premier tour et près d'une minute à la fin de deuxième. Impressionnante de force en montée où elle a repris du temps à toutes ses adversaires à chaque tour, elle a pu manoeuvrer à sa guise en descente, se permettant de gérer dans les deux derniers tours. Accentuant continuellement son avance durant les deux premiers tiers de la course, PFP n'a laissé que des miettes à la concurrence pour garnir, encore un peu plus, son armoire à trophées.

La Tricolore décroche son onzième titre planétaire : un succès sur route (2014), quatre en cross-country (2015, 2019, 2020, 2022), un en cyclo-cross (2015), trois en relais mixte (2014, 2015, 2016), un en VTT marathon (2019) et celui acquis vendredi en short-track. Parmi la liste non exhaustive de ses victoires, on peut ajouter une Flèche Wallonne en 2014 ou encore deux maillots de championne d'Europe de VTT cross-country en 2020 et 2021. Légendaire.

Loana Lecomte trop juste pour la médaille

Derrière, on a cru un court instant qu'un duel franco-français s'annonçait. À 22 secondes au premier passage sur la ligne, Loana Lecomte disposait d'un petit matelas de quelques secondes sur ses poursuivantes. Mais la Haut-Savoyarde n'avait pas ses jambes de la semaine dernière, quand elle avait remporté le titre de championne d'Europe. Reprise dans la deuxième boucle puis rattrapée et décrochée par Jolanda Neff, la championne du monde espoirs 2020 s'est arrachée à quelques encablures de l'arrivée pour reprendre la Suissesse Alessandra Keller et terminer quatrième.

Pauline Ferrand-Prévôt était déjà depuis longtemps étreinte par tous ses proches : « Je ne réalise pas, je savais qu'il y avait moyen de le faire mais de là à le faire... Maintenant je pense au record (elle égale la Norvégienne Gunn-Rita Dahle Flesjå avec 4 titres). J'ai eu des hauts, des bas dans ma carrière et c'était une saison compliquée avec des problèmes perso mais j'ai montré que je peux être là le jour J ». Avec onze maillots arc-en-ciel cueillis, c'est un doux euphémisme.

lire aussi

Toute l'actualité du cyclisme

Mondiaux (F) : Le résumé du cross-country élite