Pauline Ferrand-Prévôt, blessée, ne participera pas aux Mondiaux de cyclo-cross

Pauline Ferrand-Prévot, limitée par des douleurs à une jambe, sort d'un hiver compliqué. (J. Jacobs/Presse Sports)

Blessée à une jambe, Pauline Ferrand-Prévôt a décidé de mettre un terme à sa saison de cyclo-cross et ne participera pas aux Mondiaux de la spécialité en février.

Loin des attentes depuis le début de l'hiver, Pauline Ferrand-Prévôt arrête les frais. Sa nouvelle équipe, Ineos Grenadiers, a annoncé vendredi que la Française, touchée à une jambe depuis le cross de Gavere le 26 décembre (une profonde entaille sous le genou droit), mettait un terme à sa saison de cyclo-cross et ne participerait donc pas aux Mondiaux, prévus début février à Hoogerheide (Pays-Bas).

« Ma jambe n'a pas guéri aussi rapidement que nous l'espérions, regrette la coureuse dans le communiqué publié par la formation britannique. J'ai pris la décision, en accord avec mon entraîneur et mon équipe, de me concentrer sur ma rééducation afin de revenir en forme pour le début de la saison de VTT en avril. » En plus de cette blessure, la Française avait connu, début décembre, la résurgence d'une douleur liée à l'artère iliaque - un problème qui l'avait longtemps handicapée et dont elle avait été opérée en janvier 2020.

Elle met donc un terme à sa saison de cyclo-cross après avoir disputé neuf épreuves entre début novembre et fin décembre, une discipline qu'elle apprécie et où elle revenait après trois ans de pause. Renouer avec le cyclo-cross était surtout envisagé comme une préparation pour la saison de VTT, qui reprendra à Valkenburg début mai.

Première recrue féminine d'Ineos, Ferrand-Prévôt sort d'une saison extraordinaire où elle a raflé quatre maillots arc-en-ciel, trois en VTT (cross-country, short-track et VTT marathon) et un en gravel. Déjà quatre fois championne du monde de VTT cross-country (2015, 2019, 2020, 2022), elle espère décrocher l'or olympique de la spécialité aux Jeux Olympiques de Paris, en 2024.

lire aussi : Toute l'actu du cyclo-cross