Paulo Fonseca (Lille) : « Une grande frustration » pour Paulo Fonseca

Paulo Fonseca, l'entraîneur de Lille, est sorti frustré de la confrontation perdue avec l'OL. (P. Lahalle/Archives L'Équipe)

Paulo Fonseca, entraîneur du LOSC, regrette que son équipe n'ait pas su convertir ses occasions en première période dimanche à Lyon, mais souligne les intentions offensives des Dogues en terre rhodanienne.

« Comment digérez-vous cette première défaite du LOSC au Groupama Stadium ?
Elle provoque une grande frustration. On a cinq ou six chances nettes de marquer en première période, et on ne le fait pas. On a souffert sur une balle, une action de Lyon, leur seule occasion de but.


lire aussi

Blanc (OL) : « On y a cru jusqu'au bout »

Pourquoi avez-vous provoqué trois changements défensifs à la pause après la blessure d'Ismaily à une cuisse ?
Nous avons décidé de confier le couloir droit à Tiago Djalo. On n'a pas changé notre façon de jouer. Ismaily est un joueur très important offensivement. Malgré ces changements, on a continué de créer et de jouer. On n'a pas laissé Lyon nous mettre en danger avec le ballon.

Ce manque de réalisme est-il essentiellement dû à un manque d'agressivité dans le dernier geste ?
Oui. Encore une fois, on s'est créé des occasions. Mais on n'a pas marqué. On peut s'en créer plus si on est plus agressif dans le dernier geste. Mais honnêtement, si on marque ce soir (dimanche), on n'évoque pas cet aspect du jeu ensemble.

Contre Monaco (4-3), vous aviez manqué d'agressivité défensive. Ce soir, cette agressivité offensive vous fait défaut. Est-ce votre principal manque pour aller chercher une qualification européenne ?
C'est le verdict du jeu à la fin. Mais le plus important reste que l'équipe demeure ambitieuse. Croyez-moi, ce n'est pas facile de jouer comme ça en venant à Lyon. Nous obtenons plus d'occasions que l'adversaire. On doit garder cette ambition. Si nous continuons à jouer comme ça, nous remporterons plus de matches.

Avez-vous été surpris par la réaction de Lyon en deuxième période ?
Non. Bien sûr, Lyon a eu plus le ballon qu'en première période. Mais le jeu est resté en notre faveur et nous avons continué à nous créer des situations.

Quelle était la réaction des joueurs dans le vestiaire ?
Ils étaient frustrés et déçus. Ils savent clairement pourquoi nous avons perdu ce match. Un impact sur la dynamique ? Il nous faut maintenant préparer le prochain match qui sera très dur (réception de Rennes dimanche). »