Pavard après le nul des Bleus en Autriche : « Griezmann ? On a confiance en lui »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Benjamin Pavard vendredi soir en Autriche. (S. Mantey/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Benjamin Pavard, le défenseur des Bleus, estime que la perte de confiance actuelle d'Antoine Griezmann n'est que ponctuelle.

« Quelle analyse faites-vous de cette rencontre face à l'Autriche (1-1) ?
On a fait une bonne deuxième mi-temps. On n'a pas concédé d'occasions, il nous a manqué ce but pour gagner ce match. L'Autriche a mis beaucoup d'intensité, ils ont fait beaucoup de kilomètres en première mi-temps. En deuxième, ils ont baissé le pied, on a su hausser notre niveau.

« Depuis novembre, c'est un autre Benjamin, qui se donne à fond sur le terrain, qui ne se pose pas de questions »

Est-ce compliqué de s'adapter aux changements de système ?
Non ce n'est pas compliqué, on peut jouer les deux. Même en cours de match, on a les joueurs pour changer. On s'adapte aux changements, à 4 ou à 3, on est là pour répondre aux besoins du coach.

On vous a senti très tranchant. Comment vous sentez-vous ?
Je me sens bien, j'ai du jus. Depuis novembre, c'est un autre Benjamin, qui se donne à fond sur le terrain, qui ne se pose pas de questions. Je suis dans une bonne phase. Je bosse pour être le plus performant possible.

lire aussi

Les notes d'Autriche-France : Kamara sans complexe, Griezmann sans peps

L'entrée de Kylian Mbappé change tout...
C'est sûr que c'est un très grand joueur. Il a fait la différence tout de suite, on est très content qu'il soit en forme après son pépin physique (genou), il nous a fait beaucoup de bien.

Vous avez été de nouveau aligné en tant que latéral droit, alors que le sélectionneur avait indiqué vouloir vous utiliser dans l'axe. Comment vivez-vous ce changement d'avis ?
C'est le choix du sélectionneur, je suis au service du collectif et du coach. Il a décidé de me mettre arrière droit. Après, c'est vrai, je pensais jouer dans l'axe comme il l'avait dit en conférence de presse. Mais je suis au service du collectif, du coach. J'essaie de donner le maximum de moi-même.

Comment analysez-vous la perte de confiance d'Antoine Griezmann ?
Griezmann est un grand joueur, il est vrai que ça fait quelques matches qu'il n'a pas marqué. C'est rien, on a confiance en lui. Je suis sûr que ça va vite revenir. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles