Payet, Garcia, Aulas… Les réactions après OM-OL (2-1)

Marseille a remporté dimanche le choc des Olympiques. Après la rencontre, plusieurs acteurs ont fait part de leur réaction.
Marseille a remporté dimanche le choc des Olympiques. Après la rencontre, plusieurs acteurs ont fait part de leur réaction.

L’OM a dominé dimanche l’OL pour la première fois en cinq ans (2-1). Un succès remporté aux tripes par les Phocéens grâce notamment à un doublé de Dimitri Payet, réussi en première période. Au coup de sifflet final, les Marseillais étaient bien sûr heureux et satisfaits du travail accompli. Quant aux Lyonnais, ils ont exprimé leur déception. Leur président a notamment parlé d’un contexte trop défavorable pour pouvoir assurer un résultat positif.

Un Payet en feu offre l'Olympico à l'OM

Léo Dubois (défenseur de l'OL sur Canal+) : "Quand on commence un match comme ça, c'est difficile de revenir. En première période, on n'a pas le droit de faire ce qu'on a fait, on s'est fait transpercer. Dans tous les sens. On leur donne des buts. Malheureusement, c'est comme ça. Le championnat est encore long. On avait à coeur de gagner avant la trêve et malheureusement on ne le fait pas. Il faut continuer à travailler, mais c'est décevant. Je ne sais pas si on a réussi à gérer nos émotions. J'espère que c'est ça, car si c'est tactique c'est plus compliqué. Ça va être à nous de continuer à bosser et avancer. Car il nous faut des points. A nous de nous remettre en question pendant la trêve. Chacun de son côté. Mais c'est dommage car on avait fait de bons matches avant et ça coupe un peu la dynamique. On a manqué de rythme et dans les duels on a été trop tendres".

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Steve Mandanda (gardien de l'OM sur Canal+): "Il fallait absolument gagner, ne serait-ce sur le plan comptable. Ensuite, on connait la rivalité qu'il y a entre les deux clubs. Tout ce qu'il peut y avoir avant le match et l'ambiance qu'ont mis nos supporters, on se devait de gagner et c'est ce qu'on a fait. On a la chance de vivre des moments extraordinaires dans ce stade. Quand c'est comme ça, c'est magnifique".

Boubacar Kamara (défenseur de l'OM sur Canal+) : "Aujourd'hui, on a gagné avec la manière, en étant à dix pendant un bon bout de temps. Ça fait du bien. On va savourer et on va en profiter. Moi, j'aide l'équipe et s'il faut me mettre en pointe ou derrière le gardien alors je le ferai".

Dimitri Payet (milieu de terrain de l'OM sur Canal+) : "Je trouve qu'on a bien préparé ce match. On a fait une semaine de travail très intense. On avait une idée de jeu, des directives bien précises. Tout a bien marché ce soir (...) Mes propos d'avant-match ? J'ai dit ce que j'avais à dire, j'ai parlé avec mon coeur. Il y avait des choses qui étaient en moi et il fallait que ça sorte. Je les ai dites. Après, oui, ça a fait pas mal parler, mais cela ne m'a pas empêché de rester concentré sur ce que j'avais à faire. Et c'était aussi une façon de se servir de ça pour se motiver. Je ne sais pas si ça nous a libérés, mais ça nous a mis une bonne pression. Il ne fallait pas sortir de notre match. Il fallait rester unis et garder la tête froide. Et on a été récompensés."

Jean-Michel Aulas (président de l'OL sur Canal+) : "Bien sûr que le résultat est incontestable. Par contre, le match a donné une image déplorable du football dans son contexte de passion, et aussi de réaction. Quand on essaye d'impressionner avant, les joueurs, les dirigeants, avec une pression non contenue... Comme pendant le match, on peut citer au moins deux cas de difficultés d'application de la VAR. Parce qu'il me semble qu'il y a une main de Sanson avant celle qui amène le pénalty. Et il y a la gifle de Benedetto sur Dubois, qui n'est pas sifflée. Bravo à l'OM d'avoir su mettre une pression fantastique. D'avoir su conditionner les ramasseurs de balle pour qu'ils ne donnent plus le ballon. Maintenant, l'OM a gagné, mais il y a eu de grosses erreurs d'arbitrage. Mais, la pression était trop grande. Avec le car qui a été cassé comme commande. Moi j'ai regardé les réseaux sociaux, et j'ai vu qu'il y a eu des directives qui ont été données. Les gens qui sont responsables s'ils veulent trouver qui est à l'origine de ça, ils les trouveront. Payet ? Il a tout fait sur le terrain, il a donné son avis sur Rudi Garcia et il a bien animé les 120 ans du club. Finalement, la plus belle chose c'était les tifos."

Rudi Garcia (entraineur de l'OL sur Canal+) : "A 11 contre 10, on n'a pas bien géré la supériorité numérique. Et on a perdu notre leader technique, Aouar. On a été en dessous dans les duels et la détermination ce soir et c'est ce qui nous a posé problème. Avant le pénalty, on se crée les meilleures situations. Mais, le pénalty nous met derrière et c'est quelque chose qu'il faut savoir gérer. On a une jeune équipe, et c'est pour ça a aussi qu'on n'a pas trouvé les clés. Mon retour ? Ce n'est pas important. Ce qui comptait c'était de venir faire un résultat. On n'en a pas été capables. Donc, il y a des choses à améliorer chez nous".

À lire aussi