Les Pays-Bas secoués et accrochés par l'Équateur

Les Pays-Bas secoués et accrochés par l'Équateur

Dominés et au bord de la rupture malgré leur ouverture du score précoce, les Néerlandais ont été accrochés par l'Équateur ce vendredi (1-1). Les deux sélections se partagent la tête du groupe A avant l'ultime journée.

Le match : 1-1

Comme pour leur entrée en lice contre le Sénégal (2-0), les Pays-Bas ont été secoués par l'Équateur ce vendredi soir. Mais ils n'ont cette fois pas réussi à repartir avec une victoire qui aurait été synonyme de qualification (1-1). Face à l'assise défensive très robuste des Sud Américains, les Oranje avaient pourtant su prendre les devants dès l'entame grâce à Cody Gakpo (6e). Un coup de pétard depuis l'entrée de la surface qui a finalement davantage galvanisé les Équatoriens que lancé les siens.

lire aussi : Le film du match

Pris à la gorge et éteints par l'intensité de leurs adversaires, les Pays-Bas n'ont plus cadré la moindre tentative et n'ont même tiré qu'une seule fois sur le reste de la partie. D'une solidarité impressionnante, les Sud-Américains ont imposé une montée en puissance que n'a jamais pu suivre l'escouade de Louis van Gaal. Et si l'égalisation n'est pas venue avant la pause à cause d'un arrêt d'Andries Noppert (32e) et d'un but refusé à Pervis Estupinan (45+3), l'Équateur s'en est remis à son buteur et capitaine pour revenir dès le retour des vestiaires.

Plus engagé que Nathan Aké, Enner Valencia pu reprendre un tir repoussé par Noppert (49e). Avec un brin de réussite, la Tri aurait pu tout renverser. Mais Valencia a vu son tir contré et Gonzalo Plata a fracassé la transversale de Noppert (59e). Atones, les Néerlandais peuvent s'estimer très heureux de repartir avec un point.

Le joueur : Valencia buteur et touchéPremier héros de cette Coupe du monde avec son doublé lors du match d'ouverture, Enner Valencia a remis ça ce vendredi soir. Le capitaine a fait très mal au trio défensif batave et a sonné la révolte d'une première ogive sortie par Noppert à la demi-heure de jeu. Il a égalisé en renard dès le début de seconde période mais a aussi dû céder sa place en fin de match. Touché au genou droit, il a été évacué sur civière avant de reprendre place sur le banc. La suite de sa compétition pourrait être remise en cause. Elle serait un drame pour l'une des sélections les plus surprenantes de ce début de Mondial.

Le fait : le Qatar éliminéVaincu plus tôt dans la journée (1-3), le pays hôte est définitivement condamné par ce match nul. Co-leader du groupe A, Pays-Bas et Équateur pourront se contenter d'un point lors de l'ultime journée pour valider leur qualification en huitièmes de finale. Opposé aux Équatoriens mardi (16 heures), le Sénégal sera dans l'obligation de l'emporter pour poursuivre sa route.

lire aussi : Le classement du groupe A