Peato Mauvaka manquera le début du Tournoi des Six Nations

Petao Mauvaka pourrait faire son retour face à l'Écosse, le 26 février. (B. Paquot /L'Équipe)

Le talonneur toulousain Peato Mauvaka s'est fracturé une phalange samedi, lors de Toulouse-La Rochelle. Il sera opéré ce vendredi et devrait manquer au moins le début du Tournoi des Six Nations (5 février-18 mars).

Le sélectionneur Fabien Galthié avait lui-même annoncé la mauvaise nouvelle mardi soir, lors d'une conférence de presse à Belvès, en Dordogne : « Je viens d'apprendre que Peato Mauvaka s'est fracturé un doigt. On parle de trois semaines d'absence. » L'information a été confirmée ce mercredi à Toulouse par le manager général du club Ugo Mola lors du rendez-vous hebdomadaire avec la presse. Sauf que la durée de l'absence du talonneur rouge et noir n'est pas celle annoncée. « Peato sera opéré ce vendredi, ce qui veut dire que son absence sera malheureusement supérieure à trois semaines », prévient Mola.

Peato Mauvaka s'est blessé à une phalange lors du dernier match de son club face à La Rochelle (30-7), en Top 14, samedi dernier. La douleur ne l'avait pas empêché de terminer sa partie, mais les premiers entraînements de cette semaine ont confirmé qu'il avait toujours mal. Le joueur a donc passé des examens qui ont révélé qu'il souffrait d'une fracture.

À moins d'une semaine de l'annonce de la liste des 42 pour préparer le début du tournoi des Six Nations, et à moins d'un mois du premier match en Italie (5 février), cette blessure tombe évidemment très mal pour Mauvaka, qui loupera aussi deux rencontres très importantes de Coupe des Champions avec son club face à Sale et au Munster.

lire aussi : Pas d'opération du genou pour Jonathan Danty

Qui pour suppléer Julien Marchand en équipe de France ?Sauf miracle, le talonneur qui était de toutes les feuilles de match des Bleus en 2022 loupera le démarrage du Tournoi en Italie et probablement aussi le déplacement en Irlande du 11 février. Il pourrait revenir ensuite pour le troisième match face à l'Écosse le 26 février ou pour la fin de la compétition en mars, si la consolidation de sa fracture ne subit pas de complications.

Pour les Bleus, déjà privés pour deux mois de Pierre Bourgarit (ligament croisé postérieur d'un genou), la blessure de Mauvaka est aussi un coup dur. Pour suppléer Julien Marchand, l'inamovible titulaire, Fabien Galthié et ses adjoints rappelleront probablement le Castrais Gaétan Barlot et devront se creuser la tête pour convoquer un troisième talonneur à Marcoussis.

lire aussi : Le calendrier du Tournoi des Six Nations