Comment Pedrosa et Lorenzo sont passés des tensions au respect mutuel

Germán Garcia Casanova
motorsport.com

Avant l'arrivée de Marc Márquez − et le premier Champion du monde 500cc venu d'Espagne, Álex Crivillé, nous en excusera − les meilleurs pilotes espagnols dans la catégorie reine ont été . Nés respectivement en 1985 et 1987, ils ont longtemps couru l'un contre l'autre en MotoGP et occupé les sommets, marquant toute une époque dans leur pays et bien au-delà. Si leur relation est aujourd'hui cordiale et empreinte de respect, cela n'a pas toujours été le cas, loin s'en faut.

Podium : Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa

Podium : Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa <span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
Podium : Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa Gold and Goose / Motorsport Images
Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Gold and Goose / Motorsport Images

Lorenzo y a en effet été impliqué dans un accident avec Alex de Angelis, alors que Pedrosa se trouvait juste derrière eux, en parfaite position de témoin de la scène. Après la course, les commissaires ont demandé des comptes aux trois pilotes, dans une audition à laquelle Pedrosa et Lorenzo ont participé avec leurs managers respectifs, Alberto Puig et Dani Amatriaín, deux anciens pilotes qui, déjà pendant leur carrière, ne se supportaient pas…

Lors de cette confrontation, De Angelis et Lorenzo se sont accusés mutuellement de l'accident, et c'est l'avis de Pedrosa qui a été déterminant, conduisant les commissaires à sanctionner l'Espagnol. Alors que celui qui portait à l'époque le numéro 48 a écopé d'une suspension d'une course, les managers ont terminé la rencontre en se disputant si vivement qu'ils en sont, dit-on, presque venus aux mains… Dès lors, influencés par Puig et Amatriaín, la cassure a été nette entre Pedrosa et Lorenzo.

La saison suivante, le Catalan faisait son entrée en MotoGP, alors que Lorenzo allait rester deux ans de plus dans la catégorie intermédiaire, remportant ses deux premiers titres en l'absence de son rival, puis à partir de 2008 leurs chemins se sont à nouveau croisés lorsque le Majorquin a rejoint à son tour l'élite. Cette fois, les ambitions étaient bien plus élevées et chacun d'eux était en capacité de devenir la nouvelle figure de proue de la moto espagnole, l'un dans un cocon taillé pour lui chez Honda, l'autre nouveau coéquipier dérangeant de Valentino Rossi chez Yamaha.

El 9 de marzo de 2008, en Qatar, Pedrosa y Lorenzo coincidieron por primera vez en pista en MotoGP, logrando subir ambos al podio, Jorge 2º en su primera carrera, y Dani 3º.

El 9 de marzo de 2008, en Qatar, Pedrosa y Lorenzo coincidieron por primera vez en pista en MotoGP, logrando subir ambos al podio, Jorge 2º en su primera carrera, y Dani 3º. <span class="copyright">Honda Racing</span>
El 9 de marzo de 2008, en Qatar, Pedrosa y Lorenzo coincidieron por primera vez en pista en MotoGP, logrando subir ambos al podio, Jorge 2º en su primera carrera, y Dani 3º. Honda Racing

Honda Racing

Il faut dire que leur rivalité était devenue titanesque. Avant eux, la moto espagnole avait bien connu quelques doubles podiums, comme la victoire d'Álex Crivillé au Paul Ricard en 1998 avec Carlos Checa à la troisième place, ou cet autre Grand Prix de France, en 2004, au Mans cette fois, où Sete Gibernau et Carlos Checa ont obtenu le premier doublé pour leur pays en MotoGP, avant un nouveau succès pour Gibernau au Qatar qui s'était accompagné de la troisième place pour Rubén Xaus. Mais avec Jorge Lorenzo et Dani Pedrosa au sommet de leur art dans la catégorie reine, il est devenu presque habituel de voir deux drapeaux espagnols se hisser au-dessus des podiums : au cours des deux premières saisons (2008 et 2009), ils ont partagé le podium à dix reprises.

El GP de Aragón 2017 fue la última vez que Pedrosa y Lorenzo coincidieron en un podio de MotoGP

El GP de Aragón 2017 fue la última vez que Pedrosa y Lorenzo coincidieron en un podio de MotoGP <span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
El GP de Aragón 2017 fue la última vez que Pedrosa y Lorenzo coincidieron en un podio de MotoGP Gold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

À lire aussi