Pentathlon moderne - UIPM - Klaus Schormann réélu président de la fédération internationale (UIPM)

·1 min de lecture

Président sortant, Klaus Schormann a été réélu pour un huitième mandat à la présidence de la fédération internationale de pentathlon moderne (UIPM), dimanche à Monaco. Élu pour la première fois en 1993, le président Schormann a reçu dimanche le soutien de 85,71 % de l'électorat à l'occasion d'une élection où aucun autre candidat n'était en lice. Le premier vice-président de l'UIPM, Juan Antonio Samaranch Jr, membre et ancien vice-président du Comité international olympique (CIO), a également conservé son poste, plus de 90 % des délégués ayant voté en sa faveur. Ce 71e congrès a également vu l'élection d'un nouveau vice-président - Sharif Elerian, président de la Fédération égyptienne et secrétaire général du Comité national olympique égyptien - et la réélection des vice-présidents français Joël Bouzou, russe Viacheslav Aminov et mexicain Juan Manzo Orañegui. L'équitation en question Par ailleurs, les délégués ont ratifié à 81 % la décision du Comité exécutif de l'UIPM d'engager une consultation concernant la cinquième discipline, annoncée le 4 novembre, afin de proposer au CIO un format pour les Jeux de Los Angeles 2028 avec une nouvelle cinquième discipline, à déterminer par l'UIPM. Cette cinquième discipline viendrait remplacer l'équitation au nombre des épreuves du pentathlon moderne. lire aussi Après la stupeur, le temps des propositions Cette ratification permet de poursuivre le processus de consultation. L'UIPM a soumis une proposition provisoire pour Los Angeles 2028 à l'examen de la commission des programmes du CIO lors de sa prochaine réunion le 1er décembre. Toutefois, « la communauté de l'UIPM aura le dernier mot sur la nouvelle composition proposée pour ce sport lors d'un vote au cours du 72e Congrès de l'UIPM en 2022 », a assuré l'UIPM dans un communiqué. Pour mémoire, l'annonce de la suppression après 2024 de l'épreuve d'équitation avait provoqué un vif émoi, notamment parmi les athlètes passés et actuels.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles