Perquisitions en Allemagne après les incidents lors de Nice-Cologne

Des scènes d'une violence rare ont précédé la rencontre entre Nice et Cologne. (F. Porcu/L'Équipe)

La police allemande a mené mercredi une série de perquisitions à Cologne et dans d'autres villes du pays dans le cadre de l'enquête sur des affrontements avant le match de Ligue Europa Conférence entre Nice et Cologne.

La police allemande a mené ce mercredi une série de perquisitions à Cologne et dans d'autres villes du pays dans le cadre de l'enquête sur des affrontements avant le match de Ligue Europa Conférence entre l'OGC Nice et le FC Cologne, le 8 septembre (1-1). Des appartements à Hürth, Pulheim et Bergisch Gladbach ont également été perquisitionnés, a annoncé dans un communiqué la police de Cologne, précisant avoir mis à exécution des mandats d'arrêt du tribunal d'instance de la ville.

La police doit donner ce mercredi en début d'après-midi de plus amples informations sur ces perquisitions. Avant le coup d'envoi de ce match de la première journée de la Ligue Europa Conférence, plusieurs centaines de supporters cagoulés aux couleurs du club allemand, sur les plus de 8 000 présents ce soir-là, avaient provoqué de violents incidents en envahissant la tribune présidentielle pour aller en découdre avec leurs homologues niçois. Lors de ces incidents en tribunes, 32 personnes avaient été blessées et quatre hospitalisées.