"Personne n'en a parlé" : Alizé Cornet lâche une bombe, Roland-Garros submergé en secret par la Covid-19 ?

Alizé Cornet a révélé une information ce mardi 28 juin en conférence de presse qui a fait l'effet d'une bombe dans le monde du tennis. Tout a commencé lorsque la 37e mondial a été interrogée sur les forfaits de Marin Cilic et de Matteo Berrettini, contraints de quitter Wimbledon (NDLR : Grand Chelem Londonien) après des tests positifs à la Covid-19. La sportive de 32 ans a décidé alors de faire un parallèle avec l'organisation de Roland Garros, le tournoi parisien qui s'est déroulé du 22 mai au 5 juin dernier. Elle a ainsi révélé l'existence d'un foyer épidémique pendant la compétition, qui aurait été volontairement passé sous silence.

"Le Covid, maintenant, c'est rentré dans les moeurs. Il y a les vaccins. Il y a toujours eu des blessures et des maladies. À Roland-Garros, il y a eu une épidémie de Covid-19 et personne n'en a parlé. Dans les vestiaires, tout le monde l'a eu et on n'a rien dit" a déclaré la Niçoise, devant les journalistes totalement stupéfaits par ce qu'ils venaient d'entendre.

"Un accord tacite"

"On a peut-être toutes eu la grippe, trois symptômes, la gorge qui gratte et on joue, tout va bien. À Roland-Garros, il y a dû avoir quelques cas et ça devait être un accord tacite entre nous. On ne va pas s'auto-tester pour se mettre dans la merde. J'ai vu des filles porter des masques parce qu'elles ne voulaient pas le refiler... Mais je n'en dirais pas plus" a t-elle poursuivi. Pour rappel, la pandémie de la Covid-19...

Lire la suite


À lire aussi

Maltraitance dans les EHPAD : Victor Castanet, celui qui a lâché la bombe et refusé 15 millions d'euros
Alizé Cornet fête les 8 ans de son couple avec Michael : elle publie un avant/après très marrant
Alizé Cornet en couple : son compagnon est aussi... son agent !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles