«Un tout petit club», il a clashé l’OM et son équipe coule

3ème de Ligue 1, l’OM avance bien et a déjà 17 points d’avance sur l’OL qui devait être l’une des équipes prétendantes au podium. Pourtant, l’été dernier, Lyon était très confiant. En témoigne la déclaration de John Textor, actionnaire majoritaire de l’OL, qui avait envoyé un tacle à son rival marseillais.

Rivaux depuis quelques décennies, l’OM et l’OL ont vu leur rivalité se renforcer depuis plusieurs années. Qu’il s’agisse de Vincent Labrune ou Jacques-Henri Eyraud, Jean-Michel Aulas n’a jamais été ami avec ses compères marseillais. Sur le terrain, l’OL a souvent pris les devants durant la dernière décennie mais la donne est en train de changer. A mi-championnat, Lyon, qui ne joue aucune Coupe d’Europe cette saison, a déjà 17 points de retard sur l’OM, 3ème.

La maladresse de Cheyrou

En coulisses, la bagarre médiatique continue. L’été dernier, pour la présentation de Corentin Tolisso et Alexandre Lacazette, Bruno Cheyrou n’avait pas hésité à envoyer un tacle à l’OM qui venait de perdre Jorge Sampaoli. « Il y a peut-être des coachs, dans d’autres clubs de Ligue 1, qui sont en train de vouloir partir parce qu’ils sont jaloux du recrutement qu’on est en train de faire. Et c’est pas anodin », lançait le patron du recrutement de l’OL. Six mois ont passé et le mercato lyonnais ressemble plus à un fiasco qu’autre chose…

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com