Petite victoire du PSG face à Brest avant d'affronter le Maccabi Haïfa en Ligue des champions

Quatre jours avant d'affronter le Maccabi Haïfa en Ligue des champions, le PSG a battu Brest, ce samedi, au Parc des Princes lors de la 7e journée de Ligue 1. Slimani a manqué le penalty de l'égalisation pour les Brestois.

Le match : 1-0

C'est assez rare cette saison pour être souligné mais le PSG s'est imposé en Ligue 1 sans réaliser un carton. Paris a signé son 6e succès en 7 journées de Ligue 1 grâce à un but de Neymar face à une équipe de Brest qui pourra nourrir quelques regrets, Islam Slimani ayant manqué le penalty de l'égalisation à la 70e minute.

lire aussi

Le film de PSG - Brest

Quatre jours après avoir dominé la Juventus (2-1) en Ligue des champions, Christophe Galtier, le coach parisien n'avait effectué que deux changements par rapport à l'équipe qui a démarré face à la Vieille Dame : Marquinhos et Nuno Mendes avaient cédé leur place à Danilo et Juan Bernat. La MNM était alignée pour cette rencontre.

Dans un début de match en mode diesel, le PSG a concédé deux grosses occasions à Brest : centre d'Honorat pour Slimani qui plonge mais manque le ballon (10e), puis une frappe d'Honorat de 25 m repoussée par Donnarumma (17e). Les Parisiens ont ensuite pris le contrôle de la rencontre avec une frappe de Messi détournée par... le talon de Mbappé (20e). Ils ont cru se retrouver en supériorité numérique quand Hérelle a fauché Neymar lancé par Messi. Mais le Brésilien était hors-jeu et M. Pignard, l'arbitre, a retiré son rouge (25e). Cinq minutes plus tard, Neymar, encore servi par Messi, a réalisé un sublime enchaînement contrôle pied droit-frappe pied gauche pour ouvrir le score (30e). Paris a alors monopolisé le ballon, Messi a frappé sur le gardien (44e), Mbappé a cru doubler la mise (45e) ; mais il était hors-jeu et Bizot a détourné une bonne frappe du Bondynois (45e+2).

La seconde période a été plus équilibrée avec notamment un poteau de Messi (50e), une frappe manquée d'un Mbappé (58e) pas dans un grand jour (voir par ailleurs), une autre frappe de l'argentin captée par un Bizot (68e) plutôt en forme avant que Kimpembe ne provoque un penalty en faisant faute sur Fadiga (69e). Slimani a mal tiré son penalty, Donnarumma a choisi le bon côté et s'est bien détendu pour préserver l'avantage des Parisiens (70e). L'international algérien aurait pu égaliser quand le ballon a rebondi sur sa poitrine mais Donnarumma a réalisé une autre horizontale parfaite pour le mettre en échec. Ni Vitinha (85e), ni Marquinhos (88e), entrés au cours de la seconde mi-temps, ne sont parvenus à donner plus d'ampleur au score alors que Kimpembe, qui n'est pas passé loin d'un second carton jaune pour un tacle appuyé sur Cardona, a quitté le terrain, dans le temps additionnel, visiblement blessé (90e+1).

Cette courte victoire, à quatre jours du déplacement du PSG sur le terrain du Maccabi Haïfa en Ligue des champions, permet aux Parisiens de reprendre la tête de la Ligue 1 à Lens.

lire aussi

Résultats de la 7e journée de Ligue 1

Le joueur : Mbappé, un jour sans

Kylian Mbappé a quitté la pelouse du Parc à la 78e minute et cédé sa place à Hugo Ekitike, le visage fermé. Le Bondynois était certainement déçu de sa prestation, plutôt terne ce samedi face à Brest. Il a commencé par une frappe non cadrée à la suite d'un centre de Bernat (13e) avant de détourner du talon une autre de Messi (20e). Très peu en vue en première période, il pensait avoir doublé la mise pour le PSG, mais son but a été refusé pour une position de hors-jeu (45e). En début de seconde période, l'attaquant français a parfaitement servi Messi mais la reprise de la tête de l'Argentin a trouvé le poteau de Bizot (50e). Symbole de cet après-midi frustrant, cette frappe ratée à la suite d'une bonne déviation de Neymar (58e).

4e

En marquant son 110e but avec le PSG, Neymar est devenu le 4e meilleur buteur de l'histoire du PSG, devant Pauleta. Seuls Cavani (200 buts), Mbappé (180) et Ibrahimovic (156) font mieux.

lire aussi

Le classement de Ligue 1

lire aussi

Toute l'actualité de Ligue 1