Petter Solberg rejoint la grille du Virtual Grand Prix d'Interlagos

Benjamin Vinel
motorsport.com

Pour pallier le report du Grand Prix des Pays-Bas, qui aurait dû faire son retour à Zandvoort ce week-end, la Formule 1 organise un nouveau Virtual Grand Prix sur F1 2019 ce dimanche. Le tracé néerlandais n'étant pas disponible sur le jeu de l'an dernier, c'est à Interlagos qu'aura lieu la course suite à un sondage : la piste brésilienne a rassemblé plus de la moitié des 40'000 suffrages des fans.

Lire aussi :

Hockenheim négocie pour accueillir un Grand Prix cette année

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

L'on déplore deux absents de marque : une fois n'est pas coutume, les pilotes McLaren Lando Norris et Carlos Sainz ne seront pas sur la grille de départ. En revanche, l'on pourra compter sur la présence d'Alexander Albon, Antonio Giovinazzi, George Russell, Nicholas Latifi et Charles Leclerc pour cette course de 28 tours, sans oublier un line-up plus qu'intéressant chez Renault : la marque au losange engage son protégé Christian Lundgaard aux côtés du Champion du monde des Rallyes 2003, .

"Le rallye a toujours été tout pour moi, mais j’ai eu la chance de piloter une F1 plus tôt dans ma carrière !" souligne Solberg, qui a testé une Ferrari F2005 en 2009. "C’est plutôt sympa de faire mes débuts dans une course de Formule 1 à ce stade de ma vie. À vrai dire, c’est même vraiment cool."

"Nous changeons tous nos habitudes avec la situation dans laquelle le monde est plongé et j’ai vraiment hâte de prendre le volant avec Christian. Son père Henrik et moi nous sommes affrontés plus jeunes, donc je suis ravi d’avoir un équipier issu d’une bonne famille de rallye."

"Comme tout, je vais me donner à 110 % pour faire de mon mieux. Dès que nous nous lançons dans quelque chose, nous n’avons qu’un objectif : gagner… Mais j’ai une dernière question : est-ce trop tard pour installer un frein à main sur ma voiture ?"

Comme à l'accoutumée, d'autres stars d'horizons divers seront présentes, à l'image des joueurs de cricket Stuart Broad et Ben Stokes chez AlphaTauri et Red Bull Racing respectivement, ainsi que du capitaine de l'AC Milan, Alessio Romagnoli.

À lire aussi