Philadelphie domine Brooklyn, Sacramento engrange

Tobias Harris a fini meilleur marqueur, avec 24 points, lors de la victoire de Philadelphie face à Brooklyn. (Kyle Ross/USA Today Sports)

Quatre matches seulement la nuit dernière, marquée par la belle victoire des Sixers pourtant diminués face aux Nets (115-106). Septième succès de rang pour Sacramento (113-109 à Memphis) et belle surprise pour Detroit et Killian Hayes (110-108 à Denver).

La perf : Harris porte PhiladelphieSans James Harden (pied droit) ni Tyrese Maxey (cheville gauche) depuis plusieurs jours, privé de Joel Embiid (pied gauche) pour deux matches, Philadelphie était très diminué pour la venue de Brooklyn et son revenant Ben Simmons (11 points, 11 passes, 7 rebonds), ancien de la maison. Les Sixers se sont pourtant imposés, assurant la victoire dans le dernier quart-temps (115-106) grâce à Tobias Harris (24 points), qui a pris les choses en main dans les moments chauds.

lire aussi : Les résultats de la nuit

« J'estime que c'est une énorme victoire pour nous, s'est réjoui l'ailier, bien soutenu par le collectif de Philly (22 points pour Melton, 19 pour Reed, 16 pour Niang et Milton). Je savais, en entrant sur le terrain, que nous allions jouer avec ce type d'énergie. » Suffisant pour écarter des Nets décevants malgré les 23 points de Kyrie Irving et 20 pour Kevin Durant, toujours englués au classement.

lire aussi : Classement de la conférence Est

La série : 7 de suite pour SacramentoPlus longue série de victoires de la franchise depuis 2004, la statistique a de l'allure pour Sacramento. Dans la nuit de mardi à mercredi, les Kings ont décroché un septième succès de rang à Memphis (113-109). Immense, De'Aaron Fox (32 points, 8 rebonds, 6 passes, 4 interceptions) est sorti vainqueur de son duel avec Ja Morant, tout aussi grand (34 points, 7 rebonds, 6 passes). Voilà les Kings troisièmes à l'Ouest avant deux déplacements difficiles, à Atlanta puis à Boston.

lire aussi : Classement de la conférence Ouest

Le carton : Davis en vainIl y a ceux qui entrent dans des cercles et ceux qui créent le leur. Anthony Davis fait partie de la deuxième catégorie. Face à Phoenix, l'intérieur est devenu le premier joueur à compiler plus de 35 points, 20 rebonds, 5 interceptions et 5 contres, réalisant un match immense en 38 minutes : 37 points à 11/17, 21 rebonds, 5 interceptions, 5 contres et 2 passes.

Malgré la performance irréelle de leur star, les Lakers n'ont jamais inquiété les Suns et se sont inclinés 115 à 105, Phoenix gérant tranquillement le dernier quart, porté par son duo Booker - Bridges (25 points chacun). Toujours fanny à l'extérieur (0v. - 5d.), la franchise de Los Angeles, où seulement deux joueurs ont marqué à longue distance (4/22 pour l'équipe), ne décolle pas (5v. -11d.).

lire aussi : Toute l'actualité NBA