Philippe Clement, avant PSV-Monaco : « Mentalement, nous sommes les favoris »

Philippe Clément est confiant avant le match face au PSV. (S. Boué/L'Équipe)

À la veille d'un déplacement décisif sur la pelouse du PSV Eindhoven (20 h 30) en 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions (1-1 à l'aller), l'entraîneur de Monaco Philippe Clement a affiché sa très grande confiance, ce lundi.

« Votre domination lors du match aller (1-1) vous donne-t-elle un surcroît de confiance ?
Je n'ai pas besoin de plus de confiance. Nous n'en avons pas besoin. La confiance est là. Le PSV est une bonne équipe, il l'a montré lors de la Supercoupe des Pays-Bas en marquant 5 buts à l'Ajax. Il en a encore mis 4 ce week-end. Il a une force offensive très importante. Mais nous sommes aussi conscients de nos qualités. Les joueurs ont travaillé vraiment fort ces dernières semaines pour être prêts. Tout le monde ne l'est pas encore, mais de plus en plus de joueurs le sont.

« Je suis certain que physiquement nous sommes meilleurs. Mais on doit prouver sur le terrain »

Le PSV Eindhoven aura l'avantage de recevoir. Selon vous, sera-t-il le favori ?
Favori ? Ça, c'est un mot intéressant pour les journaux... (Il sourit) Pour moi, mentalement, nous sommes les favoris. Parce que je suis certain que physiquement nous sommes meilleurs. Mais on doit prouver sur le terrain. Et ils ont l'avantage de jouer chez eux, devant leurs supporters. Mais ce n'est pas si important que cela. Les deux équipes sont très proches, avec chacune leurs qualités. On veut montrer que nous étions la meilleure équipe lors des deux matches. On l'a été sur le premier comme l'ont montré toutes nos occasions. On essayera de l'être à nouveau.

lire aussi

Toute l'actualité de la Ligue des champions

Considérez-vous ce match comme capital pour la suite de votre saison ?
Non, et je pense toujours au scénario positif. Mais si ce n'est pas le cas (et que Monaco se fait éliminer), ça ne change rien. Parce qu'il y aura encore beaucoup de matches dans le championnat et qu'il y aura encore une coupe d'Europe qui est aussi très intéressante. Mais naturellement, on est très, très, très - et vous pouvez rajouter beaucoup de "très" - déterminés pour se qualifier. Après, c'est le foot, un match, une finale, tu peux être meilleur que l'autre, avoir de la malchance et ne pas te qualifier. Ce qui est important, nous concernant, c'est que les joueurs pensent qu'on va se qualifier. On a les qualités, la détermination, l'état physique, des joueurs qui veulent tous jouer. J'ai vu de très bonnes attitudes lors de la séance d'aujourd'hui (lundi), même de la part des joueurs qui ne pensent pas débuter demain (mardi). Ce qui est crucial pour faire une bonne saison. C'est très difficile de choisir les onze joueurs pour demain.

Le groupe verra-t-il le retour des joueurs absents le week-end dernier ?
Caio (Henrique) est dans le groupe (il était positif au Covid la semaine passée). Benoît (Badiashile) et Myron (Boadu) ne sont pas là. C'était limite, mais ce n'était pas assez pour être dans le groupe. Ils se sont pourtant entraînés : Benoît a fait toute séance d'aujourd'hui (lundi) avec le groupe et Myron une partie. Mais on a besoin de joueurs à 100 %, pas 98 % ou quelque chose comme ça. »

lire aussi

Toute l'actualité de l'AS Monaco