Philippe Clement (entraîneur de Monaco) : « Plus d'alternatives devant »

Philippe Clement, entraîneur de Monaco. (E. Garnier/L'Équipe)

Si Philippe Clement devra faire sans Ruben Aguilar, blessé à un pied, lors des prochaines semaines, l'entraîneur de Monaco profitera face à Nantes dimanche (17h05) d'un secteur offensif renforcé par les retours de Kevin Volland et Myron Boadu.

« Dans quel état de forme avez-vous retrouvé vos internationaux ?
J'étais content. C'est toujours une période particulière pour les entraîneurs. Tu as moins de contrôle sur ce qui arrive à tes joueurs. Mais ils sont tous bien revenus, sans blessure et avec de la réussite, ce qui est important. Certains ont été décisifs. Beaucoup de joueurs sont revenus dans une dynamique positive.

Benoît Badiashile a fait ses débuts en équipe de France. Son évolution peut-elle lui permettre de penser à la Coupe du monde ?
Nous, le staff, avons parlé avec Benoît il y a cinq ou six mois, à propos des choses qu'il devait améliorer. Pour nous, c'était un joueur avec beaucoup de potentiel, mais il n'avait pas encore la régularité sur plusieurs points. Il a pris ça d'une bonne manière, il a travaillé fort, pour s'améliorer sur ces points. Ce n'est pas fini. Il a encore beaucoup de potentiel pour grandir, mais il a déjà prouvé de bonnes choses ces derniers mois.

Dans cette série de dix matches en fin de saison, il a été important. Il l'a encore été en ce début de saison et il a confirmé avec l'équipe nationale. Confirmer, c'est le plus important quand on est joueur. Il ne doit pas trop penser à la Coupe du monde. Il doit confirmer chez nous. Il est bien revenu, avec les pieds sur terre. Il est prêt pour les semaines à venir.

lire aussi


Benoît Badiashile : « Je ne vais pas me cacher »

Quels ont été vos axes de travail pendant cette trêve ?
Onze joueurs nous ont manqué. Il y a aussi beaucoup de joueurs de notre deuxième équipe qui étaient sélectionnés. On s'est entraîné avec sept joueurs de l'Academy, pour leur donner une opportunité. C'était intéressant de les regarder. On a joué un match contre le Genoa la semaine passée (défaite 2-3), c'était intéressant. On s'est bien entraîné, avec un bon niveau, même si ce n'était pas le même que celui qu'on a depuis le retour des internationaux, mais c'est normal. L'état d'esprit était bon.

Vous restez sur trois victoires en championnat. Quels sont les ressorts de cette bonne série ?
On a eu la réussite. On n'a pas encaissé beaucoup de buts, ce qui est une chose importante. L'organisation, la discipline et la structure étaient là. Nous avons eu plus de réussite dans nos actions offensives. Mais pour moi, il n'y a pas une grande différence par rapport aux trois matches qu'on a terminés à dix et dans lesquels on a perdu des points. Quand tu peux jouer toute la rencontre à onze, cela fait une grande différence. Je vois aussi de plus en plus de joueurs dans un bon état physique. Et les recrues sont de mieux en mieux intégrées.

Quels sont vos joueurs indisponibles ?
Ruben (Aguilar) sera absent pour quelques semaines. Il a un problème au pied. Il avait une inflammation avant. Ça s'est aggravé. (Willem) Geubbels est aussi forfait.

Kevin (Volland) et Myron (Boadu) sont de retour. Dans quel état de forme sont-ils ? Sont-ils aptes à débuter ?
Kevin est mieux physiquement que Myron. Parce qu'il a déjà joué ces dernières semaines : il a disputé une mi-temps contre le Genoa. Myron, il est un peu en phase de préparation pour le moment. Mais on a plus d'alternatives devant que lors des semaines précédentes. »

lire aussi


Toute l'actu de Monaco