Philippe Clement (Monaco) avec le PSV : « On a besoin de plus de chance »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Philippe Clement lors de la rencontre entre Monaco et le PSV ce mardi (N. Luttiau/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Philippe Clement, l'entraîneur de Monaco, ne voulait pas avoir de regrets à l'issue du match nul de son équipe contre le PSV Eindhoven (1-1), au 3e tour préliminaire de la Ligue des champions. Mais il a tout de même ciblé des axes de progression.

« Quel est le sentiment qui règne, y a-t-il des regrets sur la fin de match ?
On ne peut pas avoir de regrets, les joueurs ont tout donné, la mentalité était vraiment bien. La première période était fermée, c'était difficile d'avoir beaucoup d'occasions. Nous avons poussé, mais la première action du PSV a abouti au but. Mais mon équipe a bien réagi, de la façon dont je le veux. On l'a déjà fait la saison dernière. En seconde période, on a dominé tout le temps. On a eu des occasions, mais de la malchance avec le ballon sur le poteau (Fofana, 88e). S'il y a une équipe qui mérite de gagner, c'est nous.

lire aussi

Les tops-flops de Monaco-PSV : Ben Yedder - Volland, duo sans mordant

Pensez-vous qu'il y avait penalty ?
En Belgique, en début de Championnat, entre Genk et le Standard, il y a eu la même action et tout le monde a dit que c'était un penalty clair. Le bras n'était pas collé au corps et je pense que s'il ne touche pas le ballon, c'est but. Mais l'arbitre m'a dit à la pause que c'était clair que ce n'était pas un penalty. Je pense qu'à l'UEFA on doit être clair pour toutes les compétitions. Mais pour moi, comme entraîneur de Monaco, il y avait penalty.

« Nous avons de jeunes joueurs qui doivent prendre de l'expérience, avec des matchs comme celui de ce soir. Mais j'ai vu un bon match »

Faudra-t-il attaquer dès le début au match retour ?
Je pense que le PSV sera plus offensif qu'aujourd'hui. J'ai entendu qu'il y aura un stade plein, avec beaucoup de supporters, et je les connais pour savoir que ce sont des passionnés. Nous sommes une équipe qui essaie de jouer et de créer des occasions. J'espère que tout le monde sera content pendant le match et nous après le match. Ils ont montré beaucoup de qualités, même s'ils n'ont pas eu beaucoup d'occasions. Comme ils l'ont montré contre l'Ajax samedi, ils peuvent marquer dans toutes les situations, avec les joueurs d'expérience qu'ils ont devant. Nous avons de jeunes joueurs qui doivent prendre de l'expérience, avec des matchs comme celui de ce soir. Mais j'ai vu un bon match. Takumi (Minamino) est de plus en plus intégré dans l'équipe et les entrants en seconde période ont apporté beaucoup d'énergie.

Sur quoi la qualification peut-elle se jouer ?
La chance. Oui, c'est le foot, quand il y a deux équipes de bonne qualité comme ça, tu as besoin de plus de chance. Ça tu ne peux pas le contrôler, on peut contrôler notre motivation, notre état physique, mais pas la chance. On doit pousser pour avoir la chance avec nous, c'est important.

Vous avez marqué et failli gagner sur la fin sur coups de pied arrêtés, les avez-vous travaillés ?
C'est quelque chose qu'on n'avait pas fait bien la saison passée, on essaie toujours d'améliorer ce qui peut l'être. On a fait beaucoup de séances à l'intersaison pour améliorer ça et on peut encore faire mieux.

lire aussi

Toute l'actualité de la Ligue des champions

Vos joueurs ont montré de la puissance aujourd'hui, notamment avec Embolo. La préparation était-elle importante sur ce point ?
Oui, on l'a recruté pour ça notamment, mais c'est aussi la préparation. Nous en avons fait une lourde pour être prêts pour tous les grands matches de ce début de saison. Strasbourg a beaucoup de puissance aussi, de qualités, ils ont eu toute une semaine pour se préparer, nous n'avons que quelques jours. Pour ça, c'est important que tout l'effectif soit prêt physiquement, qu'on fasse une rotation sans perdre de qualité.

Caio Henrique est-il malade ? A-t-il le Covid ?
Je dois toujours dire malade car il y a des choses privées pour les joueurs, mais il est malade oui, depuis hier. J'étais très content avec Ismail (Jakobs) comme latéral gauche aujourd'hui. Ça doit être notre force : quand quelqu'un n'est pas prêt, pas disponible, un autre doit être là. Ismail a fait de grands progrès dans son jeu ces derniers mois et l'a prouvé lors de ce match.

Disasi a montré beaucoup de caractère, derrière et dans la surface adverse...
Oui, je suis très content de lui. C'est toujours dangereux quand je commence à parler des individualités, car tout le monde a été bon ce soir. Mais Axel a marqué beaucoup de buts pendant les séances, lors des exercices de finition. Il m'a dit aussi qu'il avait joué attaquant quand il était jeune. Donc on veut le pousser à marquer plus, avec son gabarit et sa mentalité, à attaquer le ballon. Il doit marquer beaucoup de buts, j'ai vu dans le passé que ça pouvait être une grande qualité pour un défenseur. »

Van Nistelrooy : « Plus de fatigue de notre côté »

« Je pense que le résultat est logique. En seconde période, Monaco a pressé de plus en plus et on s'est battus pour résister. Je pense que c'est un bon résultat pour nous. Nous sommes dans un nouveau processus. Nous sommes une nouvelle équipe, avec un nouveau staff. Et il faut aussi avoir à l'esprit que nous avons joué la Supercoupe samedi (5-3 contre l'Ajax Amsterdam), il y a eu plus de fatigue de notre côté que pour Monaco. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles