Philippe Delerm : "Iniesta, c'est un Dhorasoo qui a réussi"

SO FOOT

Quand vous étiez petit, vous jouiez "aux boutons avec des buts en pâtes à modeler ". Comment ça marchait ?

J'étais fils d'instituteur à Sèvres, à l'époque on habitait dans l'école dans un logement de fonction. Le concierge avait un fils passionné de foot qui avait deux-trois ans de plus que moi. Il avait inventé un jeu : les joueurs étaient d'assez gros boutons, le ballon était un petit bouton de chemise blanc. On pouvait faire des passes, des tirs, la prendre un peu de l'extérieur pour brosser le bouton. Moi, je n'avais que deux équipes et des cages en pâtes à modeler, lui avait même peint des bandes aux couleurs des équipes sur les boutons. Et ça pouvait durer... des heures ! La plupart du temps, on raclait nos chaussures sur le sol pour avoir des petits bouts de gomme qui faisaient la balle (rires).


Vous dites : "On croit toujours au foot quand on a joué…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages