Philippe Saint-André (MHR) après la victoire contre le Racing : « J'ai failli faire une crise cardiaque ! »

Philippe Saint-André, manager du MHR. (Sy. Thomas/L'Équipe)

Alors qu'il menait de cinq points en fin de match dimanche face au Racing 92, Montpellier a mis en péril son avantage au score, finalement préservé (17-12), en tentant d'arracher le point du bonus offensif pour doubler son adversaire du soir au classement. Une décision prise par Philippe Saint-André.

Philippe Saint-André, manager du MHR, après la victoire de Montpellier contre le Racing 92 (17-12) : « Je prends pour moi d'avoir joué la pénaltouche à la 83e minute. Soit on sort le ballon et c'est fini. Soit on prend la pénalité pour les mette hors du bonus défensif et les doubler au classement. Mais ce Championnat est tellement compliqué que je prends la décision de jouer le bonus offensif alors qu'on menait deux essais à zéro. Et au final, on se fait contrer, le Racing 92 revient dans notre camp et j'ai failli faire une crise cardiaque (rires).

Ce sont les aléas d'un match où tout peut basculer sur un rien. Mais les joueurs ont eu un état d'esprit remarquable pour défendre la ligne jusqu'au bout. On n'a rien lâché pour retrouver la victoire. On a manqué un peu de justesse un peu plus tôt dans le match pour prendre plus de marge. Mais l'état d'esprit n'avait rien à voir avec le match de Bordeaux, notre conquête a été propre, on a très bien défendu les ballons portés. Là-dessus, c'est très positif. Gagner ce match était très important pour revenir dans le top six. »

lire aussi : Le classement du Top 14