Philippe Saint-André (Montpellier) : « La chance était de notre côté à ce moment-là » face aux Harlequins

·2 min de lecture

Après la qualification pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe acquise sur le terrain des Harlequins (33-20, 26-40 à l'aller), Philippe Saint-André a salué l'investissement de ses joueurs et évoqué une part de réussite sur une transformation décisive manquée par Marcus Smith.

Philippe Saint-André, manager de Montpellier après le match aux Harlequins (33-20) : « Dès qu'une équipe avait la possession, on avait l'impression qu'elle pouvait marquer à tout moment. On prend le dessus à la 50e avec un gros banc de touche (Chalureau, Doumayrou, Mercer et une première ligne tout neuve), c'était la stratégie. Après on prend une, deux, trois, quatre pénalités, un carton jaune... Ca peut basculer à la 60e, oui. Il y a eu cette séquence de mêlées où on prend quatre pénalités d'affilée. C'était étrange. Mais on tient et on s'en sort avec zéro point encaissé. (Sur la transformation ratée de Marcus Smith à la 77e) On est sûrs qu'il va la passer donc on donne déjà la consigne de taper un renvoi court pour que (Florian) Verhaeghe la récupère. On faisait déjà des calculs sur le retour de notre carton jaune, quelle stratégie avoir... Sauf qu'il la rate. La chance était de notre côté à ce moment-là.

lire aussi

/

Montpellier qualifié de justesse aux dépens des Harlequins

Sur l'état d'esprit, l'investissement du groupe, c'est encore un gros révélateur... Je m'étais fait assassiner par la presse anglo-saxonne qui disait qu'on ne respectait pas la compétition (avec une composition d'équipe remaniée). Je pense qu'on l'a plus que respectée en sortant le champion d'Angleterre sur deux journées dans une ambiance énorme aujourd'hui (samedi). J'ai tellement été critiqué dans ma vie que ça ne me marque plus. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles