Sur la photo la plus likée d'Instagram, Lionel Messi porte un faux trophée

Sur cette photo, Messi et Di Maria tiennent une réplique du trophée de la Coupe du monde, le vrai étant dans les mains de Martinez (en haut à gauche de la photo). (N. Luttiau/L'Équipe)

Un concours de circonstances a amené Lionel Messi à soulever un faux trophée de la Coupe du monde sur la pelouse du Lusail Stadium. C'est cette réplique qu'il porte sur la photo la plus likée du réseau social Instagram.

Un imbroglio géant a conduit Lionel Messi, le capitaine de l'Argentine, à soulever un faux trophée en marge des célébrations sur la pelouse du Lusail Stadium, après la finale de la Coupe du monde. L'épopée de cette réplique est racontée par le média argentin Clarin, qui révèle comment la photo la plus likée de l'histoire d'Instagram - celle de Messi brandissant la coupe, porté en héros - cache en fait un faux trophée de la Coupe du monde.

Un couple de quarantenaires est à l'origine de la farce. Paula Zuzulich et Manuel Zaro, supporters de l'Argentine, ont fait fabriquer une réplique du trophée de la Coupe du monde, une version si minutieusement élaborée qu'elle ressemble comme deux gouttes d'eau à l'originale. Poids identique, apparence similaire (la leur, six mois de fabrication, est faite de résine et de quartz à l'intérieur, et a été recouverte d'une peinture semblable à l'or)... Tout est réuni pour s'y méprendre.


Après la finale, à la fin de la remise officielle du trophée (où Lionel Messi brandit pour le coup le vrai trophée), le couple, qui assistait au match, parvient à donner sa fausse coupe à un proche de Leandro Paredes, qui la fait circuler sur le terrain. Les deux versions se retrouvent donc sur la pelouse en même temps, et c'est ainsi que la photo de Messi postée sur Instagram, la plus aimée du réseau avec près de 75 millions de likes, est « entachée » d'une version non-authentique du trophée Jules Rimet.

Ce n'est qu'après les effusions de joie des joueurs argentins que des photographes ont surpris une discussion entre « La Pulga » et Angel Di Maria, le second avertissant le premier qu'il a fait le tour du terrain avec un faux trophée. Une péripétie qui a irrité le capitaine de l'Albiceleste sur le coup, mais qui l'a rapidement fait sourire.

Après plusieurs jours, le couple, qui avait vraisemblablement perdu de vue sa coupe, a reconnu sa réplique sur les photos de Messi, en apercevant un détail distinctif sur le socle de cette dernière. Les propriétaires ont même pu récupérer leur prestigieux objet à l'issue des célébrations, dédicacé par par Leandro Paredes, Lautaro Martínez, Guido Rodríguez, Nico González et Di María.

PSG : Une haie d'honneur pour accueillir Messi