Photos - Les départs gagnants de la saison 2020

Vincent Lalanne-Sicaud
·5 min de lecture

Lire aussi :

[21-27 DEC, ajouter lien] Poles, victoires, podiums : les pilotes qui ont fait 2020 en MotoGP [DECEMBRE] Les 29 pilotes vainqueurs en MotoGP [DECEMBRE, ajouter lien] Ces pilotes qui ont triomphé sur leur Grand Prix national

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

#1 GP d'Espagne

#1 GP d'Espagne<span class="copyright">KTM </span>
#1 GP d'EspagneKTM

KTM

Fabio Quartararo est en pole de ce premier Grand Prix de l'année, disputé au mois de juillet en raison de la pandémie de coronavirus, mais le holeshot revient à Maverick Viñales, pourtant réputé pour ses difficultés au départ. Le pilote espagnol sera doublé par son compatriote Marc Márquez au troisième tour, avant les deux sorties de piste et surtout la fracture du sextuple Champion du MotoGP, forfait pour le reste de la saison. La victoire reviendra à Quartararo, vainqueur pour la première fois dans la catégorie.

#2 GP d'Andalousie

#2 GP d'Andalousie<span class="copyright">MotoGP </span>
#2 GP d'AndalousieMotoGP

MotoGP

Nouveau GP à Jerez et nouvelle pole pour Quartararo, qui conserve cette fois la tête à l'extinction des feux. Le Français passera toute la course à la première position.

#3 GP de République Tchèque

#3 GP de République Tchèque<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#3 GP de République TchèqueGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

Quartararo frappe encore ! Johann Zarco est en pole devant son compatriote et l'équipier de ce dernier, Franco Morbidelli, leader après les premiers mètres. Mais c'est finalement Quartararo qui prend le premier virage en tête. La victoire reviendra à Brad Binder, seulement cinquième à la fin du premier tour.

#4 GP d'Autriche

#4 GP d'Autriche<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#4 GP d'AutricheGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

Deuxième sur la grille, Jack Miller prend le meilleur envol aux dépends de Maverick Viñales, parti depuis la pole. Lors du second départ, après le drapeau rouge provoqué par le spectaculaire accrochage entre Johann Zarco et Franco Morbidelli, Pol Espargaró s'élance de la première place mais Miller, cette fois troisième à l'extinction des feux, plonge à l'intérieur au premier virage, sort large et s'empare de la tête. La victoire reviendra à celui qui n'est que cinquième à cet instant, Andrea Dovizioso.

#5 GP de Styrie

#5 GP de Styrie<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#5 GP de StyrieGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

Pol Espargaró est en pole mais c'est Joan Mir, parti de la troisième place, qui passe le premier virage en tête. Cette course est également marquée par un drapeau rouge, quand Maverick Viñales doit sauter de sa moto. En "pole" pour le deuxième départ, Mir n'est pas menacé au départ. C'est Miguel Oliveira qui s'imposera après une fin de course haletante.

#6 GP de Saint-Marin

#6 GP de Saint-Marin<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#6 GP de Saint-MarinGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

L'en vol de Maverick Viñales, auteur de la pole, n'est pas bon et c'est Franco Morbidelli, deuxième sur la grille, qui en profite pour prendre la tête et mener le Grand Prix jusqu'à l'arrivée.

#7 GP d'Émilie-Romagne

#7 GP d'Émilie-Romagne<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#7 GP d'Émilie-RomagneGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

Une semaine plus tard, le plateau du MotoGP est encore à Misano et Viñales est une nouvelle fois en pole. Et le scénario du week-end précédent se répète puisque Miller prend la tête après s'être élancé de la deuxième place mais cette fois, Viñales parviendra à reprendre l'avantage quelques virages plus loin et dominera ensuite la course pour s'offrir son seul succès de l'année.

#8 GP de Catalogne

#8 GP de Catalogne<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#8 GP de CatalogneGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

Franco Morbidelli exploite à la perfection la première pole de sa carrière et plonge en tête au premier virage, devant Jack Miller et Fabio Quartararo, futur vainqueur de la course.

#9 GP de France

#9 GP de France<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#9 GP de FranceGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

La pluie s'invite quelques minutes avant le départ et bouleverse les plans de toutes les équipes. Quartararo ne profite pas longtemps de l'avantage de la pole. Cal Crutchlow surgit depuis la quatrième place et mène dans les premiers instants mais Miller profite d'être à l'intérieur du premier virage pour arriver en tête à la chicane à la chicane Dunlop.

#10 GP d'Aragón

#10 GP d'Aragón<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#10 GP d'AragónGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

Une nouvelle pole dont Quartararo ne profite pas. Viñales prend le meilleur envol mais c'est Morbidelli qui passe en tête au premier virage, pour finalement sortir large et rendre la première place au pilote du team Yamaha factory. C'est pourtant à un autre pilote que reviendra la victoire, Álex Rins.

#11 GP de Teruel

#11 GP de Teruel<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#11 GP de TeruelGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

Auteur de sa première pole, Takaaki Nakagami conserve la première place au départ... mais n'en bénéficie pas longtemps puisqu'il chute quelques virages plus loin, offrant la tête à Franco Morbidelli, dominateur du reste de l'épreuve.

#12 GP d'Europe

#12 GP d'Europe<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#12 GP d'EuropeGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

Pol Espargaró profite de sa pole et reste en tête au départ, mais n'occupera la première place que quelques tours avant d'être doublé par le duo de Suzuki, Álex Rins puis Joan Mir, vainqueur pour la première fois.

#13 GP de Valence

#13 GP de Valence<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#13 GP de ValenceGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

Depuis la deuxième place sur la grille, Miller s'offre son quatrième holeshot de l'année mais sort large au premier virage et rend la tête au poleman, Morbidelli. La lutte entre les deux hommes durera jusqu'au dernier tour, au bénéfice de l'Italien, le jour du titre de Mir

#14 GP du Portugal

#14 GP du Portugal<span class="copyright">Gold and Goose / Motorsport Images</span>
#14 GP du PortugalGold and Goose / Motorsport Images

Gold and Goose / Motorsport Images

En pole à domicile, Miguel Oliveira reste aisément en tête au départ et livre un récital en dominant la dernière course de la saison.