Les pièces « Féminines » et « Stallone » récompensées aux Molières

Créée en 2019, la pièce « Féminines » a valu à son autrice et metteure en scène, Pauline Bureau, un Molière. (B. Papon/L'Équipe)

Organisée lundi soir à Paris, la 33e cérémonie des Molières a notamment vu la victoire de Pauline Bureau, pour « Féminines » et de Clotilde Hesme pour « Stallone ».

Pour les 400 ans de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin, les Molières ont enfilé le short. Lundi soir, lors de la 33e cérémonie des récompenses du théâtre français, organisée aux Folies Bergère à Paris, deux spectacles à tonalité sportive ont obtenu des statuettes. Clotilde Hesme a ainsi reçu le Molière de la meilleure comédienne dans un spectacle du théâtre public pour son rôle dans Stallone, pièce inspirée d'un texte d'Emmanuèle Bernheim. Elle y joue une assistante médicale qui sort bouleversée d'une projection de Rocky III : l'oeil du Tigre.

Cent mètres papillon devancé

Autre lauréate lundi soir, Pauline Bureau. L'autrice et metteure en scène a obtenu le Molière de l'auteur francophone vivant pour Féminines. Cette pièce retrace l'aventure de l'équipe féminine de football de Reims, qui avait vu le jour en 1968. Cette histoire avait déjà été l'objet du film Comme des garçons, de Julien Hallard, en 2018.

En revanche, nommé dans la catégorie Révélation masculine pour son interprétation dans Cent mètres papillon, spectacle qu'il a lui-même écrit, l'ancien nageur Maxime Taffanel a été devancé par Benoît Cauden, dans les Producteurs.

lire aussi

Cent mètres papillon, la pièce sur la natation qui cartonne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles