Pierre-Ambroise Bosse montre une photo choc de son agression

Pierre-Ambroise Bosse a accepté de donner une photo prise quelques heures après son agression au magazine VSD. Le champion du monde du 800m avait subi une double fracture faciale.

Pierre-Ambroise Bosse a accepté de publier une photo choc de son agression.

 

La photo fait froid dans le dos. Quelques semaines après son titre de champion du monde sur 800m, Pierre-Ambroise Bosse avait été agressé à la sortie d’un casino. C’était le 27 août. Depuis, le Français va mieux mais reste marqué par cette agression. Il s’est confié à VSD et a décidé de publier une photo de son visage prise quelques heures plus tard. «Je veux tourner la page de cette agression odieuse et injuste. Je veux aussi que les gens sachent et voient ce qui m’est arrivé. C’est pourquoi j’ai voulu que VSD diffuse ces photos» explique-t-il.


Dans ce long entretien, il raconte également comment tout cela est arrivé. Un récit qui fait peur. Ayant envie de faire la fête, il se rend en boîte de nuit après un tour rapide au casino voisin. La notoriété grandissante, l’athlète ne passe pas inaperçu. D’abord bonne enfant, l’ambiance devient pesante. «Pour me donner un peu d’air et m’extirper de cette foule compacte, un peu flippante, je cours jusqu’à ma voiture. Le temps d’ouvrir la portière, de mettre le contact, un petit groupe m’a rejoint et entoure la bagnole. Personne n’est vraiment agressif, tout le monde est sans doute un peu bourré. En tout cas, ils m’empêchent de partir. Je baisse la vitre. Je vanne gentiment et j’enclenche la première. La voiture commence à rouler tout doucement et là… je me prends une vilaine claque en pleine figure. J’ai laissé la vitre ouverte. Je sors, parce que quand même il y a des limites, et je me prends un direct monumental. Je tombe, sonné, je vois des pieds me frapper au visage, une avalanche de coups de pied, un truc de malade. Je m’évanouis.»


Verdict : «Pas de lésions cérébrales mais un double fracture faciale : maxilaire et pommette. De nombreuses contusions, des hématomes et la tronche comme dans un étau.» Le Français avait également dit sur RTL être passé tout près de perdre un oeil. Cette agression lui a donné envie de s’engager. Désormais, il militera pour l’association La Voix de l’enfant. «Je veux défendre les enfants, ces centaines de gosses battus, bafoués, méprisés, rudoyés, brutalisés. Ce sera mon combat.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages