Pierre Ferracci : " Rien n'incitait à ce que le contrat avec Mediapro soit signé "

SO FOOT
·1 min de lecture

Dans quel état d'esprit êtes-vous aujourd'hui ?
Comme tous mes collègues, un peu inquiet. Même très inquiet. Parce qu'il y a l'affaire Mediapro et la baisse annoncée des droits télé, quels que soient les résultats du prochain appel d'offres. Et c'est d'autant plus embêtant que cela tombe au plus mauvais moment : toutes les autres ressources du football (billetterie, sponsors, trading des joueurs) sont aussi poussées à la baisse à cause de la crise sanitaire. On espérait voir les revenus télé augmenter et ils risquent de tomber en dessous du niveau précédent (les 748,5 millions annuels du contrat 2016-2020 avec Canal+ et beIN, NDLR). Le pire dans ces moments-là, c'est l'absence de visibilité. On se doute que le futur n'augure rien de très généreux ou de très optimiste, mais au moins, on saura où on va. Pour le moment, on ne sait même pas sur quel pied danser.

Ce…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com