Pierre Gasly assure que Honda a réglé les problèmes de fiabilité

Fabien Gaillard
motorsport.com

Au 15e tour de la course du GP de Hongrie, AT01 qui fumait à l'arrière, signe d'une défaillance de la boîte de vitesses. Cet abandon est survenu au lendemain d'une série de problèmes durant les essais libres de vendredi et les qualifications de samedi qui avaient abîmé la boîte et contraint Honda à changer d'unité de puissance avant la course.

Forcément, une situation frustrante pour le Français qui, en dépit de ces difficultés, avait réalisé de belles qualifications pour accéder à la Q3 et se positionner en dixième place sur la grille. "Ouais, je dois dire que c'était assez décevant de quitter Budapest après seulement 13 ou je ne sais plus combien de tours", a déclaré Gasly en conférence de presse ce jeudi à Silverstone.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire aussi :

Sergio Pérez isolé après un test COVID "non concluant"

"Et oui, je veux dire, nous avons été assez malchanceux : les EL2 étaient sur le mouillé, nous n'avons pas roulé en EL1 et n'avons fait que trois tours en EL2. Peu de temps pour préparer les qualifs et c'est pour ça, je pense, que la Q3 était un bel accomplissement, étant donné tout ce qui s'était passé."

Concernant la résolution des problèmes en eux-mêmes, alors que se profilent, normalement, trois nouveaux GP consécutifs (deux à Silverstone et un à Barcelone), Gasly affirme que les choses ont été réglées : "Honda a identifié tous les problèmes, et ce qui s'est passé samedi était similaire à ce que nous avions eu vendredi. Malheureusement, il n'était pas vraiment possible de détecter cela auparavant. Et malheureusement, samedi, avec tous ces problèmes, nous avons endommagé la boîte de vitesses, qui a cassé pendant la course, au départ."

"Donc c'était assez malheureux, mais en même temps ce sont les sports mécaniques. Vous souhaiteriez évidemment que ces choses n'arrivent jamais, mais c'est parfois le cas et je pense que nous devrions être prêts pour ce week-end, et je ne m'attends pas à d'autres problèmes de fiabilité pour le week-end."

Propos recueillis par Oleg Karpov 

À lire aussi