Pierre Issa : "Nelson Mandela et Rolland Courbis, c'était quelque chose !"

SO FOOT
·1 min de lecture

Douze ans que tu as raccroché les crampons... C'est passé vite ?
Hyper vite ! Comme tout, hein. Quand je vois mes filles grandir...

"Un réseau, ça s'étire vite et c'est important. Quand tu participes à des séminaires avec des gars comme Youri Djorkaeff ou Maxwell, tu te fais pas mal de connaissances."


Contrairement à d'autres joueurs retraités, tu n'as pas eu de contrecoup. Parce que tu es passé agent directement, c'est ça ?
Oui. Lorsque j'étais en fin de carrière, j'ai aidé quelques copains dans leur transfert. Et puis, je m'étais moi-même déjà retrouvé au chômage quand je suis revenu du Liban. Ça a été l'élément déclencheur, je me suis rendu compte que les agents qui m'appelaient n'étaient pas très sérieux et que je devais me débrouiller tout seul pour que ce soit plus efficace. Donc j'ai… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com