Pierre Ménès bientôt convoqué par un juge d'instruction

Pierre Ménès devra se présenter devant la justice en septembre. (A. Mounic/L'Équipe)

INFO L'EQUIPE. Pierre Ménès est convoqué pour un interrogatoire de première comparution par un juge d'instruction pour des faits de « harcèlement moral » contre son ancien assistant. Il devra se présenter devant la justice en septembre.

Alors qu'il devait être jugé mercredi matin au tribunal correctionnel de Paris pour « agressions sexuelles » sur trois femmes, audience finalement renvoyée à mars 2023, Pierre Ménès a été, selon nos informations, convoqué par un juge d'instruction pour un interrogatoire de première comparution (IPC) à Nanterre la semaine dernière. Il s'agit cette fois d'une affaire de « harcèlement moral » contre son ancien assistant Emmanuel Trumer.

lire aussi

Le rapport de Canal+ sur Pierre Ménès décrit un « beauf » mais pas un agresseur sexuel

Son état de santé ne lui permettant pas de se rendre à ce rendez-vous, ni au tribunal mercredi matin, l'ancien chroniqueur vedette de Canal+ a présenté un certificat médical. Son avocat Me Arash Derambarsh expliquait mercredi devant la cour que son client « était dans le coma il y a trois semaines ». Toujours selon nos informations, Pierre Ménès devrait recevoir une nouvelle convocation pour un interrogatoire à la mi-septembre. Cette audition permettra au juge de décider ou non de sa mise en examen dans cette affaire.

Emmanuel Trumer, le premier à dénoncer les agissements de Pierre Ménès

Emmanuel Trumer, 30 ans, avait été le premier à dénoncer publiquement les agissements de Pierre Ménès. Il avait dévoilé en décembre 2019 sur Twitter les humiliations et les insultes homophobes qui avaient été son quotidien pendant un an, le temps qu'a duré le talk-show 19h30 PM, présenté par l'ancien chroniqueur et diffusé sur Canal+ Sport.

Il avait signé un CDD d'assistant pour une saison, contrat débuté en 2017 et terminé à l'été 2018. L'ancienne star de la chaîne cryptée avait surnommé Emmanuel Trumer « son petit assistant pédé », surnom utilisé devant les joueurs, les entraîneurs et les présidents de clubs. Le trentenaire n'est pas homosexuel.

A la suite de ses messages sur les réseaux sociaux, il avait été la cible d'intimidations et de menaces. En octobre 2020, la première plainte déposée par Emmanuel Trumer avait été classée sans suite. Mais le journaliste et son avocat Me Didier Seban en ont déposé une nouvelle, avec constitution de partie civile, en mai 2020. Deux ans plus tard, Pierre Ménès est convoqué devant la justice.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles