Le pilier du Stade Toulousain Charlie Faumuina requalifié

Requalifié, le pilier toulousain Charlie Faumuina pourra participer à la suite de la phase finale. (N. Luttiau/L'Équipe)

Sanctionné de trois semaines de suspension pour jeu dangereux, le pilier All Black de Toulouse, Charlie Faumuina, a vu sa peine réduite à deux semaines après avoir participé à une sensibilisation au plaquage mise en place par World Rugby.

Le 1er juin dernier, la commission de discipline et des règlements de la LNR avait prononcé une suspension de trois semaines à l'encontre du pilier international néo-zélandais du Stade Toulousain, Charlie Faumuina (1,84 m, 125 kg), pour « jeu dangereux dans le cadre d'un ruck », à savoir une charge sur un joueur adverse sans se lier à un autre joueur.

lire aussi

Les demi-finales du Top 14

Dans le cadre de cette procédure disciplinaire, Charlie Faumuina, qui avait écopé d'un carton rouge (17e) lors du match contre Brive dans le cadre de l'avant-dernière journée de Top 14, avait sollicité l'application, auprès de World Rugby, du dispositif « Coaching Intervention Application ». La Commission de discipline et des règlements de la LNR avait accédé à cette demande, validée le 9 juin par World Rugby.

Ce dispositif permet à tout joueur ayant été sanctionné d'un carton rouge ou sanctionné après citation pour une faute de jeu impliquant ce type de jeu dangereux (contact avec la tête) de demander à l'organe disciplinaire à ce que sa dernière semaine de sa suspension soit remplacée par la mise en place d'un atelier d'entraînement portant sur la technique de plaquage ou sur un atelier qui soit en lien avec le geste technique « défectueux ».

Le pilier All Black du Stade Toulousain, Charlie Faumuina, ayant déjà purgé deux matches de suspension, sa dernière semaine de suspension a été remplacée par ce dispositif. En conséquence, il a été immédiatement requalifié ce mercredi 15 juin.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles