Piolets d'or : la carrière de Silvo Karo récompensée

Silvo Karo, Piolet d'or « carrière » 2022. (Marko Prezelj)

Silvo Karo, fer de lance de l'alpinisme slovène et grimpeur aux 300 premières, est le lauréat 2022 du Piolet d'or carrière, distinction qui lui sera remise à l'occasion de la cérémonie annuelle de l'institution alpine, qui se déroule en ce moment à Briançon.

Chaque décennie alpine a été marquée par ses influences. Les années 80 ont résolument été celles des grimpeurs slovènes. Et, dans cette génération bénie, un montagnard d'exception entre définitivement, cette fin de semaine, au panthéon de l'alpinisme : Silvo Karo. Boulimique de rocher, le Slovène affiche une insolente liste de 300 premières qui font de lui un des grimpeurs les plus prolifiques de l'histoire de l'alpinisme.

lire aussi : Dubouloz (auteur de l'ascension de la face nord des Grades Jorasses) : « J'ai beaucoup souffert »

Son plus grand exploit ? Peut-être la voie ouverte avec Janez Jeglic sur la face ouest du Bhagirathi III (6 454 m) : une ligne de 1 300 mètres, avec des difficultés de grade VIII et A4, surmontées dans un style remarquable en septembre 1990. Il ne faut pas oublier, cependant, que Karo et Jeglic, deux ans plus tôt, avaient également escaladé la face sud du Cerro Torre (3 102 m), en ouvrant une autre voie sensationnelle (Directisima del diablo, 1 200 m, VII, A4 et AI5).

« Quand j'ai rencontré Silvo, il était au sommet de son art. 70 kg de motivation et d'engagement, peu de mots, ses actes parlaient pour lui », raconte l'écrivain et alpiniste Rolando Garibotti. « Grimper avec lui me donnait l'impression de tricher. Il semblait posséder toutes les compétences dont un homme puisse avoir besoin en montagne. Il était un alpiniste honnête, un homme de bon sens pour qui j'ai toujours eu un immense respect. Certaines de ses ascensions sont légendaires et ont inspiré des alpinistes partout dans le monde. Il a laissé une marque indélébile sur notre sport. »

Silvo Karo a grimpé près de 2 000 voies. Pour l'ensemble de son oeuvre alpine, il recevra, cette fin de semaine, à Briançon, le Piolet d'or « carrière » 2022.