Piqué s’oppose à la Super Ligue. Et se fait allumer par Mahut

Thomas
·2 min de lecture
Gérard Piqué aurait peut-être gagné à se taire, plutôt que de vouloir aller contre la Super Ligue, alors qu’il défend les réformes du sport.
Gérard Piqué aurait peut-être gagné à se taire, plutôt que de vouloir aller contre la Super Ligue, alors qu’il défend les réformes du sport.

D’aucuns diraient que c’est l’hôpital qui se moque de la charité. D’ailleurs Nicolas Mahut, n’est pas loin de le dire ou de le penser, en ces termes. Les siens sont moins vindicatifs, mais la question que pose le tennisman français à Gérard Piqué, en dit long sur le sentiment du premier à l’égard du défenseur du Barça.

Piqué s’oppose à la Super Ligue. Mahut le renvoie dans les cordes

La raison ? Gérard Piqué s’est fendu d’un message d’opposition à la Super Ligue, pourtant souhaitée par son club catalan. « Le football appartient aux fans. Aujourd’hui plus que jamais », a écrit le footballeur, en anglais dans le texte, dans le courant de la soirée de mardi. Et ce mercredi matin, Nicolas Mahut de lui répondre, en l’interrogeant sur, « la Coupe Davis ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il oublie sa réforme de la Coupe Davis, contre vents et marées

Rappelons en effet que l’épreuve légendaire du tennis, entre nations, a été totalement revue, corrigée voire « ringardifiée », par l’Espagnol tout à la fois sportif et entrepreneur. C’st via sa société Kosmos Holding, qu’il a acquis les droits du tournoi et qu’il l’a réformé en concentrant le format, non plus sur une saison, mais une semaine complète, en fin de saison. Ce changement, supposé rendre l’épreuve plus attractive a remué le monde du tennis, si attaché à l’épreuve.

Roger-Vasselin aussi s’est ému de son message posté

Avant Nicolas Mahut, son partenaire de double Edouard Roger-Vasselin s’est lui aussi rappelé aux souvenirs de Gérard Piqué !

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.