Pizza Hut, XBox… Des marques à 4,6 milliards comme Manchester United

Thomas
·2 min de lecture
Manchester United vente
Quelles autres marques que Manchester United valent 4,6 milliards d’euros ?

Après le putsch raté, le départ des propriétaires de Manchester United ? En une semaine, le club mancunien est passé d’une posture de frondeur, associé à d’autres des clubs de foot les plus riches du monde, à la vindicte populaire de ses propres supporters. Ceux qui n’ont pas apprécié le rapprochement du club et de la Super Ligue avortée, poussent la direction à céder son bien. Or, ce dimanche selon le Mirror, la famille Glazer qui détient MU, serait encline à vendre, contre la somme équivalentes à 4,6 milliards d’euros.

Manchester United vaut 4,6 milliards d’euros pour ses propriétaires

Est-ce que c’est cher ? Certains l’assurent, et cela dépasse la valorisation de Forbes, donnée dernièrement à 3,5 milliards d’euros. Mais ces chiffres restent quelques peu abstraits, pour le commun des mortels. Pour une meilleure appréciation, nous avons cherché à comparer la valeur du club anglais, à des marques qui nous parlent dans notre quotidien. Première précision, les données à suivre sont tirées de Brand Finance. C’est-à-dire, que n’est pas ici estimée la valeur financière des entreprises citées, mais leur valeur de marque et leur puissance. C’est un peu différent.

Pizza Hut, Xbox ou QNB pour valorisation proche

La liste, par ailleurs, n’est en rien exhaustive, simplement avons-nous pioché ça-et-là, des marques parmi les plus populaires, dans la même tranche d’estimation. A plus ou moins 4,6 milliards d’euros, il y a donc, le groupe Pizza Hut, les consoles XbOx, la China Post, la compagnie America Airlines, la chaîne de magasins espagnols, El Corte Ingles, celle aux Etats-Unis, Marshalls, le manufacturier allemand, Continental ou encore, des sponsors familiers pour tous les fans de foot : la Qatar National Bank, ainsi que la compagnie Emirates.

Le foot, tout sauf un business rationnel

Voilà quelques équivalences de marques à des valorisations proches de Manchester United, dans des secteur bien différents du football. Mais tous plus rationnel que le sport, qu’ici une majorité voit comme un jeu, avant un business. C’est inversement le cas, de toutes les autres.