Quelle place pour Di María dans l'histoire du PSG ?

SO FOOT
·1 min de lecture

Le genou gauche de Damien Da Silva l'aura donc privé d'un 86e but en Rouge et Bleu. Mais qu'à cela ne tienne : étoile esseulée dans l'attaque parisienne face à Rennes le 7 novembre dernier, Ángel Di María était déjà un peu entré dans l'histoire lorsqu'il avait trompé une première fois Alfred Gomis à la 21e minute, atteignant le cap symbolique des 85 pions avec le PSG. Symbolique, car ce chiffre représente la barre fixée près de 30 ans plus tôt par le Yougoslave Safet Sušić, unanimement considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire du Paris Saint-Germain. À une époque où les records tombent comme des mouches et où les statistiques perdent parfois de leur sens, il faut quand même situer la performance : atteindre (puis dépasser) Magic Sušić, seuls Ibrahimović, Cavani et Mbappé sont parvenus à le faire sous l'ère QSI. Une sorte de ticket d'entrée pour le carré VIP de l'histoire du Paris… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com