Plaidoyer pour la CAN

·1 min de lecture

Avant toute chose, à la façon de Jacques Brel, "le temps de l'ombre d'un souvenir, le temps du souffle d'un soupir", on aimerait avoir une pensée émue pour les victimes, décédées ou blessées, du drame d'Olembe. Les huit personnes (bilan officiel) qui étaient allées à la grande fête du football pour célébrer les Lions indomptables ont trouvé la mort dans des circonstances atroces. La CAN portera donc pour toujours le deuil de ces inconnus dont les familles attendent désormais que justice soit faite. Alors, oui, rien que pour ces morts et ces blessés, cette édition 2021 restera un désastre, un fiasco. "Plus jamais ça. Je veux être sûr que ça ne se reproduira pas", a déclaré Patrice Motsepe, président de la CAF. Il appartient désormais aux autorités camerounaises de faire toute la lumière sur cette tragédie. Voilà, c'est dit. Et puis la vie reprend son cours : il faut avancer. Sans jamais oublier le drame, bien…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles