La plainte de la Liga contre le PSG est déjà rédigée

Javier Tebas, le président de La Liga. (Oscar J. Barroso //Presse Sports)

Le président de la Liga Javier Tebas a déclaré mardi que la plainte auprès de l'UEFA concernant la prolongation de contrat de Kylian Mbappé au PSG était « déjà rédigée ».

« La plainte que nous allons déposer auprès de l'UEFA a déjà été rédigée et est en cours d'examen », a déclaré mardi Javier Tebas, le président de la Ligue espagnole, à propos de la plainte auprès de l'UEFA concernant la prolongation de contrat de Kylian Mbappé au PSG.

« Mais nous n'allons pas en rester là, nous allons aller en France, nous avons déjà engagé des avocats français et nous allons dénoncer la position du PSG devant l'organisme de contrôle économique [...] et nous allons dénoncer cette situation devant les tribunaux administratifs là-bas ».

« Nous n'allons pas permettre à un club européen de détruire l'écosystème du football européen », a insisté le président de la Liga, rappelant que le PSG avait « perdu 300-400 millions d'euros au cours des trois dernières saisons ».

Javier Tebas, président de la Liga

« Avec ces pertes et une masse salariale de 600 millions d'euros, plus que Madrid, que le Barça, renouveler Mbappé, c'est impossible, s'il n'y a pas de tromperie dans le sponsoring ou des apports en capital supérieurs à ce que l'UEFA a établi »

Selon le rapport annuel de la Direction nationale de contrôle des finances du football français (DNCG), le Paris Saint-Germain aurait enregistré une perte d'environ 225 millions d'euros lors de la saison 2020-2021, fortement marquée par la pandémie.

« Cette année, c'est L'Équipe qui le dit, pas moi, il va passer à 600 millions (d'euros) de masse salariale, il va terminer la saison avec une perte de 300 millions d'euros et avec des revenus commerciaux supérieurs à ceux de Manchester United, du Real Madrid et du Barça, une chose que personne ne croit », a ajouté Tebas.

« Avec ces pertes et une masse salariale de 600 millions d'euros, plus que Madrid, que le Barça, renouveler Mbappé, c'est impossible, s'il n'y a pas de tromperie dans le sponsoring ou des apports en capital supérieurs à ce que l'UEFA a établi », a-t-il affirmé.

Tebas ne veut pas répondre à Labrune

Tebas a par ailleurs déclaré qu'il n'allait « pas répondre au président » de la LFP, Vincent Labrune, qui a qualifié de « calomnie irrespectueuse » ses déclarations considérant la prolongation de Mbappé comme « une insulte au football ».

Javier Tebas a également dénoncé une nouvelle fois les clubs états, comme le PSG, dont le propriétaire est une filiale du fonds souverain du Qatar. « Le problème, c'est l'attitude des propriétaires du club, car ils n'ont aucune limite, ils ne se soucient pas des pertes, ils mettent autant d'argent qu'ils veulent, ils vous trompent avec des sponsors liés à l'État... C'est là le problème. »

lire aussi

Mbappé explique sa prolongation au PSG : « Le projet a changé »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles