Plainte pour viol: garde à vue prolongée pour trois joueurs de Grenoble

La garde à vue de trois joueurs du FC Grenoble a été prolongée de 24 heures annonce ce jeudi matin le parquet de Bordeaux. Six joueurs du club de rugby isérois étaient entendus depuis mercredi après une plainte pour viol d’une jeune femme à Bordeaux.   

Le parquet de Bordeaux a annoncé jeudi avoir prolongé de 24 heures la garde à vue de trois des six rugbymen du FC Grenoble (Top 14) interrogés mercredi par des enquêteurs bordelais à l'hôtel de police de Grenoble, à la suite d'une plainte pour viol d'une jeune femme à Bordeaux. "Au vu des premières déclarations recueillies et des éléments d'enquête réunis, la prolongation de garde à vue de trois d'entre eux a été décidée par le parquet, ce qui peut conduire leur maintien à disposition des enquêteurs jusqu'à vendredi matin", explique dans un communiqué la procureure de la République de Bordeaux, Marie-Madeleine Alliot. "A l'issue de cette nouvelle période maximale de 24 heures, le parquet de Bordeaux avisera des suites à donner à cette enquête", conclut-elle, sans citer l'identité des trois joueurs concernés.

Des accusassions de "viol aggravé" 

Au total, six joueurs du FC Grenoble Rugby étaient entendus depuis mercredi matin à Grenoble par des policiers de la Brigade de protection des familles de Bordeaux. Ces policiers interviennent dans le cadre d'une enquête de flagrance déclenchée par la plainte d'une jeune femme de 21 ans dénonçant des faits de viol contre des joueurs grenoblois, qu'elle avait rencontrés le 11 mars en boîte de nuit après leur défaite (14-46) contre le club girondin de l'UBB. La plaignante accuse certains d'entre eux de l'avoir emmenée dans un hôtel où...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages