Le plan machiavélique de Deschamps

Près de six ans après sa dernière convocation en équipe de France, Karim Benzema était appelé à la surprise générale par Didier Deschamps pour disputer l'Euro 2021. Or, l'attaquant du Real Madrid n'était pas le bienvenu avec les cadres des Bleus. De son côté, le sélectionneur avait élaboré un plan machiavélique pour Benzema.

Trois semaines se sont écoulées depuis la finale perdue face à l'Argentine mais l'équipe de France continue de faire parler d'elle. Outre l'affaire Zidane-Le Graët, le cas de Karim Benzema fait également débat. Au lendemain de la finale, il prenait sa retraite internationale, certainement lassé des bassesses dont il a été victime depuis son retour à l'Euro 2021. Paul Pogba et Antoine Griezmann n'ont pas apprécié que Didier Deschamps rappelle l'attaquant du Real Madrid. Mais le sélectionneur avait prévu son coup : faire porter le chapeau à Benzema en cas de fiasco. L'éditorialiste Daniel Riolo en dit plus à ce sujet.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Benzema représentait un problème»

« Benzema représentait un problème. D’abord parce qu’il savait que Pogba ne l’aime pas. Pogba et Benzema, ça ne colle pas. Et Griezmann également. Il n’est pas fou de Benzema, mais le gros problème était avec Pogba. Mais Pogba quitte l’équipe de France. Et dans l’idée de courir après le résultat, avant l’Euro, Deschamps constate que les Bleus, ça marche moins bien. Et…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com