En plein US Open, le clan Nadal cherche un traître

Vainqueur plutôt tranquille de son premier tour contre Rinky Hijikata, Rafael Nadal a bien démarré l’US Open. Même s’il reste prudent quant à son état de forme, l’Espagnol a pris confiance après son élimination d’entrée à Cincinnati. Actuellement, ce qui le préoccupe, c’est de trouver la « taupe » qui a divulgué l’information sur l’admission à l’hôpital de sa femme et de son bébé.

Après avoir remporté l’Open d’Australie et Roland-Garros, les deux premiers tournois du Grand Chelem de la saison, Rafael Nadal a fini Wimbledon avec beaucoup de frustration. Qualifié en demi-finale au terme d’une rencontre étouffante physiquement contre Taylor Fritz, l’Espagnol a été contraint d’abandonner avant même d’affronter Nick Kyrgios. Même s’il reste invaincu en Grand Chelem cette saison, Nadal aurait, sans aucun doute, préférer en découdre avec Nick Kyrgios plutôt que d’abandonner. Remis de ses pépins physiques, le joueur de 36 ans est de retour pour l’US Open. Avec toujours les mêmes ambitions : gagner.

Première tranquille pour Nadal

Malgré sa défaite au premier tour à Cincinnati, Rafael Nadal débarque en confiance à l’US Open, quatre ans après sa dernière participation. Même s’il aura dû batailler pour l’emporter en quatre manches, Nadal n’a presque pas tremblé contre Rinky Hijikata. « Ce fut un match difficile. Dans le premier set, j'ai des opportunités que je ne saisis pas, puis j'ai un mauvais jeu de service, il fait le break. J'étais un peu nerveux. Un premier match à New York, trois ans…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com