La pleine lune favorise bien les problèmes de sommeil (et c'est la science qui le dit)

·1 min de lecture

Le 21 septembre 2021, c’est la pleine lune ! Un phénomène qui fascine les curieux autant qu’il inquiète les gros dormeurs. Mais a-t-on vraiment raison de croire que cette phase lunaire affecte le sommeil ? Absolument, selon une étude menée par le département de Biologie de l'université de Washington.

La date de la prochaine pleine lune est connue : elle se produira le mardi 21 septembre 2021. Et, comme souvent lors de cette période particulière du cycle lunaire, certains se demandent si le phénomène peut impacter le sommeil. Alors, le satellite naturel de la Terre peut-il vraiment modifier nos nuits ? Assurément, selon une étude scientifique effectuée à Washington et publiée en janvier 2021.

On dort plus tard et moins longtemps avant la pleine lune

Cette analyse révèle que, quel que soit l'environnement dans lequel on vit, il existe une synchronisation claire entre la durée du repos et le cycle lunaire. En milieu rural comme urbain, le constat est le même : on s'endort plus tardivement (+ 30 minutes) et moins longtemps (- 50 minutes) durant les 3 à 5 dernières nuits qui précèdent la pleine Lune.

L'impact des phases de la lune sur le sommeil.
L'impact des phases de la lune sur le sommeil.

Pourquoi la Lune influence-t-elle notre sommeil ? Le rôle de la lumière bleue

Selon le Dr Alex Dimitriu, auteur de l'Encyclopedia of Sleep Medicine qui collabore avec la Sleep Foundation, la Lune accentue la présence de la lumière bleutée. Or, celle-ci entrave notre production de mélatonine, hormone naturelle indispensable pour favoriser l'endormissement. Un phénomène finalement similaire à celui de la lumière artificielle des écrans de nos téléphones portables qui affecte, elle aussi, le rythme circadien de l'organisme.

A découvrir également : Réveils nocturnes : l'heure à laquelle ils se produisent, un indicateur clé...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles