Plongeon (H) - Benjamin Auffret met un terme à sa carrière

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'Equipe.fr
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À 26 ans, Benjamin Auffret, le meilleur plongeur français à 10 m, arrête sa carrière à cause de problèmes de santé et renonce au quota olympique qu'il avait décroché. Benjamin Auffret a décidé d'arrêter sa carrière de plongeur de haut vol. Le pensionnaire de l'Insep, champion d'Europe 2017 à 10 m, a posté un texte sur les réseaux sociaux pour expliquer sa décision.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.


Le triple médaillé européen à 10 m avait ouvert à l'équipe de France un quota pour les Jeux Olympiques de Tokyo grâce à 5e place aux Championnats du monde de Gwangju en 2019. Il avait prévu, après l'été 2020, de se consacrer à son deuxième rêve : devenir pilote de chasse. Le report des JO d'un an a bouleversé son calendrier, les blessures l'ont usé et à quatre mois de l'échéance, le plongeur de 26 ans préfère se retirer. « Me battre pour cette médaille olympique qui me faisait tant rêver signifiait mettre ma santé en péril », écrit-il. L'ancien gymnaste, titulaire d'un master en informatique, avait terminé 4e des JO 2016, à 21 ans. Il compte également deux top 5 aux Championnats du monde en 2019 et 2015. « C'est triste pour un gars comme ça de finir sur une blessure, le report des Jeux ne l'a pas aidé, commente Julien Issoulié, le DTN de la natation française. C'est un athlète qui a eu une belle ascension, il a été régulier au plus haut niveau, on pouvait s'appuyer sur lui. Il était un excellent porte-drapeau de la discipline. On espérait qu'il fasse mieux à Tokyo qu'à Rio où il avait pourtant fini 4e ! » Le quota pour les Jeux de Tokyo ouvert par Auffret pourrait revenir à Matthieu Rosset s'il termine parmi les 18 meilleurs plongeurs de la Coupe du monde de Tokyo (1er au 6 mai) ou dans le Top 8 des Championnats d'Europe de Budapest (10 au 16 mai).